Il était «mal informé»: Thierry Breton tacle Renaud Muselier après sa précommande de Spoutnik V

Emboîtant le pas à Clément Beaune, Thierry Breton a lui aussi critiqué Renaud Muselier, qui a précommandé du Spoutnik V pour la région PACA. Celle-ci «n’en aura pas besoin», assure-t-il, tout en rappelant que sept millions de doses de Pfizer ont été commandées.

Il était «mal informé»: Thierry Breton tacle Renaud Muselier après sa précommande de Spoutnik V

En revenant sur la précommande de doses du Spoutnik V faite par le président de la région PACA, Thierry Breton a pointé une nouvelle fois l’absence de besoin pour le vaccin russe en France en raison de la livraison prévue d’un lot de doses du Pfizer.

Au lendemain de l’annonce sur les 50 millions de doses de plus destinées à l’UE, le commissaire européen a précisé ce 16 avril au micro d’Europe 1 que sur les sept millions réservés pour la France, «rien que pour la région PACA, il y en aura 534.000».

«Ce sont des doses que Renaud Muselier n’avait pas prévues et qui ne seront pas à la charge de ses concitoyens», a-t-il lancé.

En plus de cela, ces vaccins, qui «sont déjà fabriqués», seront livrés au deuxième trimestre, soit entre avril et juin.

Ce alors qu’en cas d’autorisation du Spoutnik V en Europe, sa livraison ne pourrait pas avoir lieu avant la fin de l’année à cause du temps nécessaire à la mise en place d’une usine de production, affirme M.Breton. Comme il s’agit d’un médicament à vecteur viral sa conception, à l’instar de l’AstraZeneca, prend «entre 85 et 100 jours», d’après lui.

Quant aux vaccins à ARM messager, leur délai de production est de 70 à 90 jours, a-t-il souligné.

Rejoignez News-Front sur FacebookVkontakte, et Telegram pour découvrir le meilleur de nos informations

Сommentaires:

comments powered by HyperComments