Italie : avant de monter dans un train Rome-Milan, un test Covid négatif est désormais obligatoire

Les passagers de la ligne Rome-Milan doivent présenter un test négatif daté de moins de 48 heures, ou se plier à un dépistage juste avant de monter à bord. Le dispositif pourrait être étendu à toutes les lignes à grande vitesse du pays.

Italie : avant de monter dans un train Rome-Milan, un test Covid négatif est désormais obligatoire

Les chemins de fer italiens Trenitalia ont lancé depuis le 16 avril sur la ligne Rome-Milan les premiers trains à grande vitesse dits «Covid free». Pour accéder aux wagons, les passagers doivent se présenter 45 minutes avant le départ avec un test négatif, PCR ou antigénique, réalisée dans les 48 heures précédentes.

Autrement, il faut se soumettre à un test antigénique dans l’une des tentes installées par la Croix-Rouge italienne devant la gare de départ, le résultat étant disponible en 20 minutes. Le billet du voyageur est remboursé si le test s’avère positif, a précisé la compagnie ferroviaire. Les trains circulent avec une capacité limitée à 50%, comme l’exige la réglementation en vigueur dans le pays, rapporte La Repubblica.

S’il s’agit pour l’instant de la seule ligne concernée par ce dispositif en Italie, les pouvoirs publics locaux souhaiteraient l’élargir à tous les trains à grande vitesse avant l’été, afin de rassurer les touristes. «Progressivement, nous allons augmenter ce type d’offre sur d’autres lignes, sur des destinations plus touristiques et notamment sur le sud de l’Italie», a expliqué à France 2 Gianfranco Battisti, le directeur général des chemins de fer italiens.

Rejoignez News-Front sur FacebookVkontakte, et Telegram pour découvrir le meilleur de nos informations

Сommentaires:

comments powered by HyperComments