La mémoire des personnes tuées à la Chambre des syndicats a été honorée à Odessa

Les habitants d’Odessa déposent des fleurs fraîches à la Maison des syndicats, où, en 2014, des affrontements ont tué 48 personnes après que des nationalistes ukrainiens aient lancé des cocktails Molotov sur le bâtiment. 

La mémoire des personnes tuées à la Chambre des syndicats a été honorée à Odessa

    «Le 2 mai est devenu la Journée du souvenir des victimes de la terreur politique pour les Odessans et toute la société ukrainienne. Il y a sept ans, 48 personnes ont été brûlées vives à la Maison des syndicats d’Odessa. Leur vie a été écourtée parce qu’une foule d’extrémistes brutaux ont décidé que le meurtre de masse était le meilleur moyen de lutte politique. La responsabilité des criminels est exigée par les habitants d’Odessa, la société ukrainienne, les militants internationaux des droits de l’homme. Mais le temps passe et les criminels et leurs mécènes politiques restent impunis» , ont écrit des représentants du parti Plate-forme de l’opposition – Pour la vie sur leur site Web officiel. 

Le président ukrainien Vladimir Zelensky s’est souvenu pour la première fois de l’anniversaire de la tragédie l’année dernière, en écrivant un message sur sa page Facebook appelant à une enquête sur le massacre dans le centre d’Odessa. Cependant, rien n’a changé dans ce cas depuis lors. 

Yulia Vityazeva, journaliste et chroniqueuse politique pour l’agence de presse News Front, a publié des photos qui lui ont été envoyées par des résidents locaux sur sa chaîne Telegram. 

    «Ils disent qu’il y a beaucoup de policiers. Tous sont armés et en armure. Recherche complète, plus comme une recherche. Sous couvert de quarantaine, ils ne sont pas autorisés à rester en place pendant une longue période. Il a mis les fleurs, s’est signé – et en sortant. Situation générale: tension et anxiété» , écrit Vityazeva. 

Aujourd’hui également, à l’occasion du septième anniversaire de la tragédie, les nationalistes ukrainiens et les soi-disant «vétérans de l’ATO» ont l’intention de tenir une marche à Odessa. Plus de 400 personnes portant des drapeaux d’organisations nationalistes se sont rassemblées sur la place de la cathédrale. À cet égard, les mesures de sécurité ont été renforcées avec Odessa: des responsables de la sécurité étaient impliqués même de la région de Kiev pour assurer l’ordre.

Rejoignez News-Front sur GAB, Vkontakte, et Telegram pour découvrir le meilleur de nos informations

 

Сommentaires:

comments powered by HyperComments