La RPL a aperçu les forces de sécurité ukrainiennes dans la zone de désengagement du Donbass

La milice populaire de la République populaire de Lougansk a enregistré la présence de trois responsables de la sécurité ukrainiens dans la zone de retrait des forces et des moyens près de la ville de Zolote, qui est partiellement contrôlée par Kiev, près de la ligne de contact dans le Donbass, la presse service du département de la défense de la RPL a déclaré aux journalistes dimanche. 

  La RPL a aperçu les forces de sécurité ukrainiennes dans la zone de désengagement du Donbass

«Aux anciennes positions des Forces armées d’Ukraine (les Forces armées d’Ukraine – ndlr) Dans la zone de désengagement des forces et des équipements près du village de Zolote, la présence de trois militaires de la 92e Brigade des Forces armées de L’Ukraine a été notée» , a déclaré un porte-parole du service de presse. 

Selon le représentant du service de presse, ce fait est confirmé dans les rapports des observateurs de la Mission spéciale d’observation de l’OSCE (SMM). Il a précisé que les unités de la milice populaire surveillent en permanence les forces de sécurité ukrainiennes, respectent strictement les termes du cessez-le-feu et sont prêtes, sur ordre du commandement, à réagir rapidement aux changements de la situation. 

En 2016, le groupe de contact sur le Donbass a signé une décision-cadre sur le désengagement des forces et des moyens des parties au conflit. Le retrait des forces dans la zone des colonies de Zolote et Petrovskoye a eu lieu en 2016, à Stanytsia Luganskaya en juin 2019. La RPD et la RPL ont déclaré à plusieurs reprises que les forces de sécurité ukrainiennes avaient avancé plus profondément dans les zones de désengagement dans la région de Petrovsky et Zolote. En octobre 2019, les forces de sécurité ukrainiennes et la milice populaire de la RPL ont commencé à retirer leurs forces à Zolote. À la fin du mois de novembre de la même année, les parties ont achevé toutes les activités dans le cadre du désengagement des forces et des équipements dans cette zone. 

En avril 2014, les autorités ukrainiennes ont lancé une opération militaire contre les autoproclamées RPL et RPD, qui ont déclaré leur indépendance après le coup d’État en Ukraine en février 2014. Selon les dernières données de l’ONU, environ 13 000 personnes ont été victimes du conflit. La question de la résolution de la situation dans le Donbass est discutée, entre autres, lors des réunions à Minsk du groupe de contact, qui depuis septembre 2014 a déjà adopté trois documents réglementant les mesures de désescalade du conflit. Cependant, même après les accords d’armistice entre les parties au conflit, les fusillades se poursuivent. 

Rejoignez News-Front sur GAB, Vkontakte, et Telegram pour découvrir le meilleur de nos informations

Сommentaires:

comments powered by HyperComments