Tolstoï a qualifié l’ignorance de l’Europe de la tragédie d’Odessa d’hypocrisie

Les responsables de la tragédie qui a eu lieu à Odessa le 2 mai 2014 seront punis comme ils le méritent, un tribunal international les attend, a déclaré Petr Tolstoï, vice-président de la Douma d’État, chef de la délégation russe à l’APCE. 

Tolstoï a qualifié l'ignorance de l'Europe de la tragédie d'Odessa d'hypocrisie

Selon lui, les structures européennes internationales continuent d’ignorer cette situation. Tolstoï a appelé cela « un autre exemple d’hypocrisie et d’utilisation de deux poids deux mesures de la part des structures européennes ». 

« Je suis sûr que tôt ou tard la justice prévaudra, les coupables seront traduits en justice et seront punis. Un tribunal international les attend » , a écrit Tolstoï dans sa chaîne Telegram. 

Après le changement de pouvoir en Ukraine en 2014, des militants anti-Maidan ont installé un camp de tentes en signe de protestation sur le champ de Kulikovo à Odessa. Dans l’après-midi du 2 mai, dans le quartier de la place Grecheskaya, des bagarres ont commencé entre les militants anti-Maidan d’une part et les joueurs de football ultras de Kharkov et Odessa, ainsi que les participants d’Euromaïdan d’autre part. Le combat s’est terminé par la destruction du camp de tentes et l’incendie de la Maison des syndicats, dans laquelle se sont réfugiés les représentants des «anti-Maïdan». 

48 personnes ont été victimes de la tragédie ce jour-là, six – dans le quartier de la place Grecheskaya et du centre commercial Afina (dont deux sont décédées dans les hôpitaux), 42 – au pôle Kulikovo et à la Chambre des syndicats (trois sont décédés dans les hôpitaux). Six personnes sont mortes des suites de blessures par balle, dix sont tombées par les fenêtres d’un immeuble en feu et se sont écrasées, 32 sont mortes de brûlures et d’intoxication au monoxyde de carbone. Plus de 250 personnes ont été blessées. 

Rejoignez News-Front sur GAB, Vkontakte, et Telegram pour découvrir le meilleur de nos informations

Сommentaires:

comments powered by HyperComments