L’Occident abaisse le rideau de fer dans les médias

Les pays occidentaux ont commencé à baisser le rideau de fer de l’information, la Russie est obligée de réagir à cela, a déclaré Maxim Buyakevich, représentant adjoint de la Russie auprès de l’OSCE.

L'Occident abaisse le rideau de fer dans les médias

Selon lui, les pays occidentaux de l’OSCE ont présenté une sorte de réclamation à la délégation russe concernant les dernières lois relatives à l’étiquetage d’un certain nombre de médias par des agents étrangers. 

« Ce à quoi nous avons dit que l’évolution de la législation russe en général n’est rien de plus qu’une réponse à ce qui se fait en Occident au cours des dernières années. Ce n’était pas notre initiative, l’Occident a commencé à baisser le rideau de fer de l’information et à construire à nouveau lignes de division le long du signe géographique Est-Ouest et ainsi de suite » , a déclaré Buyakevich. 

Buyakevich a déclaré que les délégations occidentales présentes sur le site de l’OSCE ont tendance à ne pas répondre directement aux questions posées sur des situations spécifiques.

«Vous leur apportez des faits concrets de violations et leur demandez de commenter, et en réponse, vous écoutez constamment les déclarations politiques d’adhésion aux principes fondamentaux garantissant la liberté d’expression. Après cela, les flèches sont immédiatement déplacées vers la position des médias en La Russie. Ils préfèrent agir avec des slogans politiques de nature essentiellement anti-russe. En fait, nous parlons de la reproduction de clichés de propagande sur cette plate-forme» , a déclaré le diplomate. 

Cette situation se répète encore et encore, on sent que les partenaires occidentaux n’ont aucune envie de mener un dialogue véritablement constructif sur les problèmes que les médias ont dans l’espace OSCE, a partagé l’interlocuteur de l’agence. 

« Par conséquent, si l’Occident est prêt à entamer le processus d’unification inversée de l’espace de l’information, nous ne ferons que le soutenir, mais pour l’instant nous devons prendre des mesures de rétorsion pour les démarches hostiles envers les médias russes » , a souligné le diplomate. 

Conformément à la loi « sur les médias de masse » , comme cela a été rappelé plus tôt à Roskomnadzor, les documents des médias étrangers remplissant la fonction d’agent étranger doivent être distribués sur le territoire de la Russie avec un étiquetage approprié. Cette disposition vise à informer le lecteur russe que les documents diffusés par ces médias poursuivent les intérêts d’autres États. 

La Douma d’État a précédemment déclaré que le nouveau projet sur la réglementation des activités des individus et des organisations agents étrangers ne viole les droits constitutionnels de personne, l’initiative rendra plus transparentes les activités des organisations et des individus ayant un tel statut. Le PO RF a également noté que le projet de loi ne porte pas atteinte aux intérêts de la société civile. 

Rejoignez News-Front sur GAB, Vkontakte, et Telegram pour découvrir le meilleur de nos informations

Сommentaires:

comments powered by HyperComments