Le Premier ministre tchèque appelé à « calmer » les relations avec la Russie

Le Premier ministre tchèque Andriy Babis, s’adressant aux parlementaires, a déclaré qu’il était nécessaire de calmer l’atmosphère tendue actuelle dans les relations tchéco-russes. 

  Le Premier ministre tchèque appelé à "calmer" les relations avec la Russie

« Je pense que nous devons calmer cette atmosphère émotionnelle et tendue dans la relation » , a déclaré Babis. Son discours au parlement a été diffusé par la télévision tchèque. 

Lire aussi : Les forces armées ukrainiennes installent de nouvelles mines près du front

Le Premier ministre a également évoqué la possibilité d’inclure la République tchèque dans la liste des États hostiles à la Russie, qui, selon le ministère russe des Affaires étrangères, est actuellement en préparation. 

« Je ne sais pas, n’est-ce pas assez pour toi? » , a demandé Babish aux députés. 

Prague a accusé les services spéciaux de la Fédération de Russie d’être impliqués dans l’explosion de Vrbetica et a expulsé 18 employés de l’ambassade de Russie du pays. En réponse, Moscou a déclaré 20 employés de la mission diplomatique tchèque persona non grata, déclarant que les accusations d’explosion étaient absurdes, infondées, farfelues et scandaleuses.

Le Kremlin a déclaré que la Russie ne tolérera pas «ce qui se fait en République tchèque, les Bulgares et d’autres se joignent à eux» , et le démontre clairement, notant que les accusations non fondées de la République tchèque contre la Fédération de Russie ont causé des dommages extrêmes aux relations de la République tchèque.

Le ministère russe des Affaires étrangères a ajouté que les accusations non fondées contre la Russie font partie d’une campagne à grande échelle lancée par l’Occident contre Moscou. Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a qualifié ce qui se passe en République tchèque autour de l’enquête de Vrbetica de schizophrénie. 

Rejoignez News-Front sur Facebook, GAB, Vkontakte, et Telegram pour découvrir le choix de l’équipe

Сommentaires:

comments powered by HyperComments