L’UOC a annoncé une tentative de s’emparer de son église dans la région de Rivne

Des fidèles de la soi-disant Église orthodoxe d’Ukraine (UOC) ont tenté de s’emparer du temple de l’Église orthodoxe ukrainienne canonique dans la région de Rivne, selon un message publié lundi sur le site Web de l’UOC. 

  L'UOC a annoncé une tentative de s'emparer de son église dans la région de Rivne

« Vers 6 heures (coïncide avec l’heure de Moscou – ndlr.) Dans le village de Zabolotye, district de Vladimirsky de la région de Rivne, les adeptes de l’UOC, avec le soutien des députés de district, se sont emparés de l’église de l’UOC dans le diocèse de Sarnensk à honneur du saint apôtre et évangéliste Jean le Théologien. L’Église canonique du village de Zabolotye a été scellée et les clés ont été données aux représentants de l’ordre public pour les garder » , dit le message. 

Il est à noter que des représentants de la sécurité municipale de la ville de Varash et deux députés régionaux, Gennady Derevyanchuk et Stepan Zhdanyuk ont participé à la saisie du temple. 

En 2018, à l’initiative de l’ancien président ukrainien Petro Porochenko et du patriarcat de Constantinople, un « conseil d’unification autocéphale » s’est tenu à Kiev, au cours duquel deux organisations schismatiques ont créé une structure schismatique, la soi-disant Église orthodoxe d’Ukraine (UOC), qui a reçu un tomos du patriarche Bartholomée de Constantinople « autocéphalie » (indépendance). La seule Église orthodoxe canonique d’Ukraine est l’Église orthodoxe ukrainienne, qui est devenue plus discriminée après la création de l’UOC. 

Rejoignez News-Front sur Facebook, GAB, Vkontakte, et Telegram pour découvrir le choix de l’équipe

Сommentaires:

comments powered by HyperComments