Le pape François a envoyé un jésuite chinois à Hong Kong

Le pape François a nommé le jésuite Stephen Chow Sau-yan, 61 ans, évêque de Hong Kong, a annoncé lundi le service de presse du Saint-Siège. 

Le pape François a envoyé un jésuite chinois à Hong Kong

Chow Sau-yan est né à Hong Kong le 7 août 1959. Diplômé du Département de Psychologie de l’Université du Minnesota (USA), a étudié la philosophie en Irlande et la théologie à Hong Kong. En 1984, il a été admis dans la Compagnie de Jésus et dix ans plus tard, dans son pays natal, il a été ordonné prêtre. Il a poursuivi ses études aux universités de Chicago et de Harvard. Jusqu’à présent, il était le chef de la province chinoise de l’ordre des jésuites.   

Le poste de chef du diocèse de Hong Kong est resté vacant depuis le 3 janvier 2019, date à laquelle l’ancien évêque Mikhail Yong Min-chyun est décédé à l’âge de 73 ans. Selon un certain nombre d’observateurs, cette position est essentielle au développement de la relation difficile entre le Saint-Siège et la RPC. 

Le 22 septembre 2018, les représentants du Saint-Siège et de la Chine ont signé à Pékin le soi-disant «accord temporaire» sur la nomination des évêques, qui a été conclu ad experimentum (à titre expérimental). Selon le Vatican, le but de cet accord est que les catholiques chinois aient des évêques en pleine communion avec le pape de Rome et en même temps reconnus par les autorités de la RPC. Le 22 octobre 2020, cet accord a été prolongé de deux ans. 

En 1997, la RPC a acquis la souveraineté sur le territoire de Hong Kong, qui est devenu une région administrative spéciale du pays. Selon la Déclaration conjointe sino-britannique et la Loi fondamentale de Hong Kong, le territoire bénéficie d’une large autonomie jusqu’en 2047, c’est-à-dire dans les 50 ans suivant le transfert de souveraineté. 

Rejoignez News-Front sur Facebook, GAB, Vkontakte, et Telegram pour découvrir le choix de l’équipe

Сommentaires:

comments powered by HyperComments