La Syrie a condamné l’entrée des délégations des Pays-Bas et de la France

La Syrie condamne l’entrée de délégations des Pays-Bas et de la France sur le territoire contrôlé par les forces arabo-kurdes des Forces démocratiques syriennes (FDS), a indiqué le ministère de la RAS dans un communiqué. 

La Syrie a condamné l'entrée des délégations des Pays-Bas et de la France

Samedi, l’agence kurde ANHA a annoncé l’arrivée d’une délégation néerlandaise dans la ville de Qamishli ; l’administration autonome kurde a remis au gouvernement néerlandais quatre proches des militants du groupe terroriste État islamique (EI)*. À son tour, une délégation française s’est rendue fin mai dans les territoires contrôlés par les FDS.   

« Les représentants de certains pays participant à la guerre contre la Syrie commettent constamment des actes qui constituent une violation flagrante du droit international et de la souveraineté de la République arabe syrienne. La délégation des Pays-Bas, dirigée par le soi-disant représentant spécial pour la question syrienne, entré illégalement en Syrie avec la complicité de formations des FDS sous prétexte de recevoir un certain nombre de détenus membres de l’État islamique* » , selon le communiqué du ministère des Affaires étrangères de Syrie, qui est cité par l’agence SANA. 

Le ministère syrien des Affaires étrangères a ajouté que la délégation française de la Fondation Daniel Mitterrand et de la mairie de Paris « illégalement et aussi avec la complicité des FDS s’est rendue dans la ville de Qamishli dans le cadre de la participation directe de la France à l’agression contre la Syrie ». 

Damas officiel ne reconnaît pas l’administration autonome du nord-est de la Syrie, qui contrôle les territoires à l’est de l’Euphrate, et leur aile militaire, les FDS. Damas a mené plusieurs séries de négociations infructueuses avec l’administration kurde autonome. 

* Un groupe terroriste interdit en Russie. 

Rejoignez News-Front sur Facebook, GAB, Vkontakte, et Telegram pour découvrir le choix de l’équipe

Сommentaires:

comments powered by HyperComments