La RPL accuse Kiev de placer des armes dans des quartiers résidentiels

Les forces de sécurité ukrainiennes déploient à nouveau des véhicules blindés et des armes dans les villes contrôlées par Kiev dans le Donbass, a déclaré jeudi aux journalistes le service de presse de la milice populaire de la République populaire de Lougansk. 

La RPL accuse Kiev de placer des armes dans des quartiers résidentiels

Les milices de la RPL ont plus d’une fois accusé Kiev de déployer des armes et des équipements dans les colonies du Donbass contrôlées par Kiev. 

« En violation du troisième point des mesures supplémentaires, l’ennemi continue de déployer des armes et du matériel militaire dans les villes sur le territoire contrôlé par l’Ukraine » , a déclaré à la presse un représentant du service de presse du département de la défense de la RPL. 

Il a précisé qu’à la gare de la ville de Rubezhnoye, les forces de sécurité ukrainiennes ont placé 12 montures d’artillerie automotrices 2S3 « Akatsia » d’un calibre de 152 mm et 12 chars T-64, deux autres chars de ce type ont été enregistrés dans un quartier résidentiel région de Lisichansk. Selon un porte-parole du service de presse, les forces de sécurité ukrainiennes ont également placé des véhicules blindés près du village d’Orekhovo, à Aleksandropolye et Prichepilovka. 

Auparavant, des mesures supplémentaires visant à garantir un cessez-le-feu étaient entrées en vigueur dans le Donbass. Ils impliquent une interdiction totale de tirer, de placer des armes à l’intérieur et à proximité des colonies, d’effectuer des actions offensives, de reconnaissance et de sabotage. En outre, elles prévoient une responsabilité disciplinaire en cas de violation du cessez-le-feu.

Les ordonnances de cessez-le-feu contenant des mesures pour le maintenir doivent être en vigueur jusqu’à ce que le conflit soit entièrement résolu. 

Rejoignez News-Front sur Facebook, GAB, Vkontakte, et Telegram pour découvrir le choix de l’équipe

Сommentaires:

comments powered by HyperComments