En proie à une flambée des cas de Covid, Moscou expérimente des restaurants pour vaccinés

La capitale russe, qui connaît une brusque aggravation de l’épidémie, cherche des moyens pour garder les restaurants ouverts tout en privilégiant les personnes vaccinées.

En proie à une flambée des cas de Covid, Moscou expérimente des restaurants pour vaccinés

Face à une nouvelle flambée de l’épidémie de coronavirus, Moscou ne veut pas sacrifier son économie, y compris les restaurants. La capitale russe, qui a enregistré ce vendredi 9.056 cas, au plus haut depuis le début de la crise sanitaire, a renforcé les mesures décrétées depuis une semaine mais évite pour l’instant le confinement et la fermeture des commerces.

Restaurants et bars devront ainsi fermer de 23h à 6h du matin, comme c’était déjà le cas depuis le 12 juin, mais seront ouverts dans la journée. Cette même limitation les a concernés pendant la deuxième vague, en automne, dont la Russie est sortie en janvier. Le pays n’a connu jusqu’ici qu’un seul confinement strict décrété au printemps 2020.

Si Moscou a laissé entendre que les mesures pourraient être renforcées, les autorités prennent leur temps en cherchant des solutions pour amortir le choc.

Le maire a annoncé ce vendredi que la ville allait expérimenter dans la semaine à venir la mise en place de restaurants «libres de Covid», lesquels permettront aux établissements ayant 100% du personnel vacciné d’accueillir sans restrictions ni distanciation les personnes immunisées.

Moscou, qui compte 12,6 millions d’habitants et où le rythme de la vaccination est insuffisant, a décrété le 16 juin une immunisation obligatoire dans le secteur des services. Or, il faudra encore des semaines pour que le résultat se fasse sentir.

Qu’est-ce qu’un restaurant «libre de Covid»?

À partir du 19 juin, une vingtaines de restaurants se lanceront dans l’expérimentation. Ils seront déclarés «zones libre de Covid» et seront accessibles aux personnes disposant d’un code QR confirmant la vaccination. Une exception sera faite pour les mineurs, ces derniers n’étant pas encore éligibles à celle-ci. Ils pourront accéder à ces établissements uniquement en compagnie d’adultes.

«Il faudra une semaine pour mettre sur les rails un système de contrôle informatique, mettre en place la technologie et comprendre comment cela fonctionne. Après, on pourra multiplier cette pratique», a indiqué le maire Sergueï Sobianine.

Il n’est pas pour l’instant certain que cette initiative concerne les personnes ayant développé une immunité naturelle au Covid-19 ni comment elles devront l’attester.

Rejoignez News-Front sur Facebook, GAB, Vkontakte, et Telegram pour découvrir le choix de l’équipe

Сommentaires:

comments powered by HyperComments