Les Américains abandonnent dans la nuit leur base de Begrâm sans mettre au courant les militaires afghans

Le retrait des troupes américaines d’Afghanistan est loin d’être «coordonné», malgré les promesses de Washington. Ainsi leur base aérienne de Begrâm a été abandonnée si rapidement qu’elle a été envahie tout de suite par des pillards avant que les forces de sécurité afghanes n’interviennent.

Les Américains abandonnent dans la nuit leur base de Begrâm sans mettre au courant les militaires afghans

Après près de 20 ans de présence, les Américains ont quitté dans la nuit du vendredi 2 juillet l’aérodrome de Begrâm, leur plus grande base aérienne en Afghanistan, en coupant l’électricité et sans en informer le nouveau commandant afghan. Ce dernier l’a appris plus de deux heures après, écrit Associated Presse, se référant à des responsables militaires afghans.

«Nous avons entendu une rumeur selon laquelle les Américains avaient quitté Begrâm […] et finalement à sept heures du matin, cela a été confirmé», a déclaré au média le général Mir Asadullah Kohistani, ledit commandant.

Avant que l’armée afghane ne puisse prendre le contrôle de l’aérodrome, situé à environ une heure de route de Kaboul, il a été envahi par une petite troupe de pillards qui ont saccagé caserne après caserne et ont fouillé dans des tentes de stockage géantes, précise Associated Presse.

«Au début, nous pensions qu’il s’agissait peut-être de talibans*», raconte Abdul Raouf, lequel ajoute que les Américains ont finalement appelé pour dire «nous sommes ici à l’aéroport de Kaboul».

D’après M.Kohistani, ils ont laissé 3,5 millions d’objets y compris des dizaines de milliers de bouteilles d’eau, de boissons énergisantes et de plats préparés.

«En une nuit, ils ont perdu toute la bonne volonté de 20 ans en partant comme ils l’ont fait, dans la nuit, sans prévenir les soldats afghans qui patrouillaient à l’extérieur de la zone», se plaint l’un de ceux-ci.

Rejoignez News-Front sur Facebook, GAB, Vkontakte, et Telegram pour découvrir le choix de l’équipe

Сommentaires:

comments powered by HyperComments