Vaccins anti-Covid : Lalanne évoque un «crime contre l’humanité», Twitter suspend son compte

«Ils ne confirmeront jamais que les décès sont à cause des vaccins, sinon ils admettraient qu’ils organisent un crime contre l’humanité !», a écrit le chanteur, qui a vu son compte être suspendu pour diffusion de fausses informations.

Vaccins anti-Covid : Lalanne évoque un «crime contre l'humanité», Twitter suspend son compte

Farouche opposant de la vaccination contre le Covid-19, le chanteur Francis Lalanne a vu son compte Twitter être suspendu par la plateforme le 10 juillet pour avoir comparé la campagne vaccinale à «un crime contre l’humanité».

«Ils ne confirmeront jamais que les décès sont à cause des vaccins, sinon ils admettraient qu’ils organisent un crime contre l’humanité !! Donc les gens vont officiellement mourir de tout sauf des vaccins !», a-t-il écrit le 8 juillet sur son compte @OffLalanne.

Un message qui lui a valu une suspension au motif qu’il n’est «pas autorisé à utiliser les services de Twitter pour partager des informations fausses ou trompeuses sur la Covid-19 susceptibles de causer des préjudices».

Auteur-compositeur-interprète et acteur âgé de 62 ans, Francis Lalanne a multiplié les prises de position à l’encontre des recommandations sanitaires, estimant notamment que le coronavirus n’était «pas plus grave qu’une grippe saisonnière».

Il a également fait récemment l’objet d’une enquête, finalement classée sans suite, pour «provocation à la commission d’atteinte aux intérêts fondamentaux de la Nation», à la suite d’une tribune publiée en janvier. Plusieurs fois candidat à des élections dans le passé sous bannière écologiste, Francis Lalanne est aussi un soutien du mouvement des Gilets jaunes.

Rejoignez News-Front sur Facebook, GAB, Vkontakte, et Telegram pour découvrir le choix de l’équipe

Сommentaires:

comments powered by HyperComments