Loukachenko a approuvé des amendements pour protéger la souveraineté de la Biélorussie

Le président biélorusse Alexandre Loukachenko a approuvé des amendements à la législation de la république sur la protection de la souveraineté et de l’ordre constitutionnel, a annoncé jeudi le service de presse du chef de l’État. 

Loukachenko a approuvé des amendements pour protéger la souveraineté de la Biélorussie

Auparavant, la Cour constitutionnelle de Biélorussie avait reconnu que les amendements étaient conformes à la loi fondamentale. 

«Le président de Biélorussie Alexandre Loukachenko a signé la loi sur la modification des lois sur la protection de la souveraineté et de l’ordre constitutionnel» , indique le communiqué. 

Loukachenko a signé le 9 mai un décret stipulant qu’en cas de décès du président à la suite d’une tentative d’assassinat, d’un acte de terrorisme, d’une agression extérieure ou d’autres actions violentes, les pouvoirs présidentiels seront temporairement transférés au Conseil de sécurité, et tous les organes de l’État agiront conformément à ses décisions. Le Conseil de sécurité, avec la participation des gouverneurs, convoquera des élections, tandis qu’un état d’urgence ou la loi martiale sera immédiatement instauré sur le territoire du pays. Le Premier ministre présidera le Conseil de sécurité, mais les décisions seront prises collectivement au scrutin secret. 

Après les élections présidentielles en Biélorussie du 9 août 2020, remportées pour la sixième fois par Loukachenko, qui, selon la CEC, a recueilli 80,1% des voix, des manifestations massives de l’opposition ont commencé dans le pays, pour réprimer dont les forces de sécurité, entre autres, des moyens spéciaux utilisés et des équipements spéciaux. Le 11 février, le KGB de Biélorussie a annoncé que la situation dans le pays s’était stabilisée et que les manifestations avaient pratiquement disparu. En Biélorussie, des poursuites pénales ont été engagées contre un certain nombre de dirigeants de l’opposition, notamment des appels à la prise du pouvoir, la création d’un groupe extrémiste, un complot pour s’emparer du pouvoir de l’État par des moyens inconstitutionnels et une tentative d’attentat terroriste. Loukachenko a annoncé le 17 avril l’arrestation d’un groupe de personnes qui préparaient un attentat contre lui et ses enfants. Selon le président, les services spéciaux américains sont impliqués dans cette affaire. 

Rejoignez News-Front sur Facebook, GAB, Vkontakte, et Telegram pour découvrir le choix de l’équipe

Сommentaires:

comments powered by HyperComments