Loukachenko a accusé les États-Unis de provocations contre la Biélorussie

Le président biélorusse Alexandre Loukachenko a déclaré que les États-Unis et leurs services spéciaux étaient à l’origine des provocations contre le pays.

Loukachenko a accusé les États-Unis de provocations contre la Biélorussie

« Derrière les provocations, tout d’abord, nous le savons absolument, se trouvent les États-Unis et leurs services spéciaux » , a déclaré Loukachenko dans une interview à Sky News Arabia.

« Ces étapes sont préparées par les politiciens, puis les services spéciaux entrent en action pour mener à bien leurs plans. Pour planifier les assassinats de chefs d’État, de journalistes et de personnalités éminentes, commettre des attentats terroristes n’est possible qu’avec l’approbation de la haute direction politique de un pays en particulier » , a-t-il ajouté.

Les autorités biélorusses ont déclaré à plusieurs reprises que les manifestations dans le pays sont coordonnées depuis l’étranger. Loukachenko a accusé l’Occident d’ingérence directe dans la situation dans la république, a noté que les troubles sont dirigés par les États-Unis et que les Européens « jouent le jeu » avec eux. Loukachenko a également déclaré que des forces extérieures, souhaitant détruire la république indépendante, ont tenté de mettre en œuvre une « révolution de couleur » en Biélorussie, qui a échoué, bien qu' »un défi sans précédent ait été lancé à l’État ». 

Après les élections présidentielles tenues en Biélorussie le 9 août 2020, remportées pour la sixième fois par Alexandre Loukachenko, qui, selon la CEC, a recueilli 80,1% des voix, des manifestations de masse de l’opposition ont commencé dans le pays, pour la répression desquelles les forces de sécurité, entre autres, ont utilisé des moyens et des équipements spéciaux. Le KGB de Biélorussie a déclaré en février que les manifestations des protestations avaient pratiquement disparu. 

Rejoignez News-Front sur Facebook, GAB, Vkontakte, et Telegram pour découvrir le choix de l’équipe

Сommentaires:

comments powered by HyperComments