La police du Capitole des États-Unis a évalué la possibilité de détenir des personnes sans masque

La police du Capitole des États-Unis, après la publication des informations sur la possibilité de détenir des personnes sans masque à la Chambre des représentants, a déclaré qu’elle n’en voyait pas la nécessité, selon un communiqué publié sur Twitter par les forces de l’ordre. 

La police du Capitole des États-Unis a évalué la possibilité de détenir des personnes sans masque

La représentante Kat Kammak a précédemment publié sur Twitter une photo d’un document du 27 juillet ordonnant à la police de détenir les personnes qui refusent de porter un masque ou de quitter l’enceinte du Capitole. La publication a suscité une vague de critiques de la part des membres du Congrès. Kammak elle-même a accusé la présidente de la Chambre des représentants Nancy Pelosi d’abus de pouvoir. L’authenticité du document n’a pas été officiellement confirmée.   

« En ce qui concerne les règles de la Chambre des représentants concernant (le port) de masques, il n’y a aucune raison qui pourrait conduire à la détention de qui que ce soit » , a déclaré dans un communiqué les forces de l’ordre, avant d’ajouter : « Toute personne qui ne respecte pas les règles sera invitée à porter un masque ou à quitter la zone » .

Le bureau de Pelosi a déclaré qu’il n’avait pas émis d’ordres d’arrêt car de telles décisions ne relèvent pas des pouvoirs du président de la Chambre des représentants. 

« Le président de la Chambre des représentants ne contrôle pas la police du Capitole des États-Unis. Nous n’étions pas au courant de l’ordre jusqu’à ce que des informations à son sujet soient publiées dans les médias » , a déclaré à Fox News le porte-parole de Pelosi, Drew Hammill. 

Auparavant, il avait été signalé que le port du masque était redevenu obligatoire à la Chambre des représentants des États-Unis au milieu de la propagation de la souche de coronavirus delta. L’annonce d’un retour aux masques a été précédée d’une recommandation des Centers for Disease Control and Prevention (CDC) des États-Unis selon laquelle les personnes vaccinées devraient porter des masques dans les zones à haut risque. 

Rejoignez News-Front sur Facebook, GAB, Vkontakte, et Telegram pour découvrir le choix de l’équipe

Сommentaires:

comments powered by HyperComments