Pouchiline : la situation des droits humains en Ukraine se dégrade

La situation des droits humains sur le territoire de l’Ukraine contrôlé par les autorités de Kiev s’est détériorée en 2014 et continue de se dégrader, a déclaré le chef de la République populaire de Donetsk Denis Pouchiline.

  Pouchiline : la situation des droits humains en Ukraine se dégrade

«L’abrogation de la loi linguistique par la Verkhovna Rada en 2014 a poussé les habitants du Donbass à s’opposer au piétinement de notre histoire, de notre culture et de notre langue. Depuis lors, la situation des droits humains en Ukraine a empiré de plusieurs ordres de grandeur et, hélas, il continue de se dégrader » , a déclaré Pouchiline.

Après le coup d’État en Ukraine en 2014, la Verkhovna Rada a invalidé la loi de 2012 sur les fondements de la politique linguistique de l’État (loi Kolesnichenko-Kivalov), qui prévoyait l’usage officiel de deux langues dans 13 des 27 régions. du pays. La décision du parlement d’abolir la loi sur la «langue» a provoqué des troubles dans le sud et le sud-est de l’Ukraine, et à cette époque le président par intérim Oleksandr Turchynov a refusé de signer cette décision de la Rada. Selon des sources ouvertes, près des trois quarts des habitants de la région de Donetsk considèrent le russe comme leur langue maternelle. Fin février 2018, la Cour constitutionnelle d’Ukraine a déclaré inconstitutionnelle la loi sur les fondements de la politique linguistique, donnant à la langue russe le statut de langue régionale. 

Rejoignez News-Front sur Facebook, GAB, Vkontakte, et Telegram pour découvrir le choix de l’équipe

Сommentaires:

comments powered by HyperComments