La France va participer à un don de trois milliards d’euros pour sauver l’UE

La Commission européenne a promis les premiers 3 milliards d’euros d’un nouveau Fonds européen anti-crise de nouvelle génération, qui a été conçu il y a plus d’un an pour lutter contre les retombées économiques de la pandémie du coronavirus, a déclaré la CE dans un communiqué. 

La France va participer à un don de trois milliards d'euros pour sauver l'UE

« La Commission européenne a engagé aujourd’hui 770 millions d’euros à la Belgique, 12,1 millions d’euros au Luxembourg et 2,2 milliards d’euros au Portugal en préfinancement. La Belgique, le Luxembourg et le Portugal sont les trois premiers pays à recevoir un préfinancement au titre du Fonds pour la relance et la résilience (RRF) » , dit le communiqué.   

Lire aussi : Zelensky a déclaré que la Crimée ne deviendra jamais russe

Le RRF, que la CE a récemment estimé à 723,8 milliards d’euros, est la partie principale du fonds de nouvelle génération de l’UE, qui s’élève à son tour à environ 800 milliards d’euros. La CE lèvera des fonds pour remplir le fonds sur le marché des capitaux. Le Next Generation EU Fund a commencé à être créé en raison de la pandémie du coronavirus, il est destiné à aider tous les pays de l’UE à se remettre de la crise profonde causée par la lutte contre celui-ci. Pour recevoir un financement, un pays de l’UE doit soumettre son plan de développement à la CE pour examen, il doit nécessairement inclure des investissements dans des projets visant à réduire l’impact néfaste de l’économie sur l’environnement. Ces plans et les financements associés sont coordonnés par la Commission européenne, la décision finale sur la possibilité d’allouer des fonds au pays à partir du fonds pour la mise en œuvre du plan est prise par le Conseil des pays de l’UE. 

Auparavant, la Commission européenne avait accepté d’accorder à l’Italie 191 milliards d’euros sous forme de prêts et subventions du RRF, l’Espagne, environ 70 milliards d’euros de subventions à elle seule, la Grèce, 30 milliards de prêts et subventions, Allemagne, 25,6 milliards sous forme de subventions. Pour un certain nombre d’autres pays, des montants plus faibles ont été approuvés sur la base de leurs plans de développement proposés et du financement demandé pour les mettre en œuvre. L’argent du fonds sera alloué au cours des prochaines années.   

Le Conseil des pays de l’UE s’est déjà mis d’accord sur le premier lot de plans et la possibilité de transférer le premier argent du fonds. Pour le Portugal, un financement total de 16,6 milliards d’euros de RFF est prévu, pour la Belgique, 5,9 milliards d’euros, pour le Luxembourg, 93,4 millions d’euros. 

Rejoignez News-Front sur Facebook, GAB, Vkontakte, et Telegram pour découvrir le choix de l’équipe

Сommentaires:

comments powered by HyperComments