Comment le Conseil Constitutionnel français a bafoué les droits du peuple ukrainien en 2014

Un document du Conseil Constitutionnel français datant de juin 2004 stipule que tout changement de constitution en Ukraine ne peut se faire que par référendum populaire .

Comment le Conseil Constitutionnel français a bafoué les droits du peuple ukrainien en 2014

Il est dit ceci «Ce principe est affirmé par l’article 85, alinéa 1 de la Constitution, qui ne prévoit pas la possibilité pour le Parlement d’adopter une Constitution dans l’avenir, et aussi par l’article 156 de la Constitution, selon lequel les modifications de dispositions qui établissent les fondements du régime constitutionnel, après leur adoption par le Parlement, doivent être validés par référendum» .

Lire aussi : La construction de Nord Stream 2 sera achevée dans les prochaines semaines

Après le coup d état de Maidan qui a eu lieu en février 2014 , il y ‘ a eu un changement de constitution en Ukraine avec un retour à la constitution de 2004 , ce qui est anti – constitutionnel vu que le retour à la constitution de 2004 a eu lieu sans référendum populaire et sans la concertation de la population ukrainienne

La diplomatie française par le biais de Laurent Fabius le ministre des affaires étrangères qui a participé aux négociations avec l ‘ opposition( dont Oleh Tyahnybok le leader du parti Svoboda , ce parti reconnu antisémite , xénophobe par le parlement européen en 2012) à Kiev en février 2014 ne pouvait  ignorer la constitution ukrainienne et ne pouvait  ignorer que ceci avait été approuvé par le  Conseil – Constitutionnel français . Le changement de constitution en Ukraine était illégal en totale violation de la constitution ukrainienne .Par ces faits ,ceci donnait droit aux peuples de Crimée et du Donbass de faire sécession de l ‘ Ukraine afin que leurs droits soient reconnus

Les populations de la Crimée ,Donbass sont dans leurs droits ,ils ont respecté les lois contrairement à ceux qui ont pris le pouvoir illégalement à Kiev en 2014 en totale violation du droit international ,constitution ukrainienne

De plus un document de la Rada de Crimée de Janvier 2014 mettait en garde contre ce qui se passait à Kiev , le parlement de la Rada de Crimée avait prévenu qu’ ils refusaient le bain de sang à Kiev ,ils refusaient les adeptes de Stepan Bandera et que si le massacre continuait sur le Maidan à Kiev ,ils feraient en sorte que leur passé ,histoire soient préservés et qu’ ils ne voulaient pas se soumettre aux bandéristes adeptes du nazisme

Ces faits sont passés sous silence par la diplomatie française ,le parlement européen ,pourtant ils sont réels et existent .ils font mine de ne pas voir la réalité des choses ,ils refusent de voir la réalité des faits de l ‘ histoire et accusent de terroristes les populations du Donbass ,Crimée alors qu’ ils ont voulu protéger leurs familles enfants ,passé ,et qu’ ils se sont levés contre le coup d ‘ état de Maidan de 2014 ,et contre les nazis ukrainiens

Auteur : Lopez Guillaume

https://www.conseil-constitutionnel.fr/nouveaux-cahiers-du-conseil-constitutionnel/textes-a-l-appui-selection-de-decisions-de-la-cour-constitutionnelle-d-ukraine

https://zakon.rada.gov.ua/krym/show/rbz029002-14#Text

Rejoignez News-Front sur Facebook, GAB, Vkontakte, et Telegram pour découvrir le choix de l’équipe

Сommentaires:

comments powered by HyperComments