Communiqué de Marine Le Pen (16 août 2021)

La chute de Kaboul et de l’Afghanistan, livrés par les Américains aux talibans, est un événement d’importance majeure. 

Communiqué de Marine Le Pen (16 août 2021)

Cet effondrement du régime afghan en quelques semaines n’est pas sans rappeler la chute de Saïgon le 30 avril 1975 qui avait vu le déshonorant sauve-qui-peut des États-Unis. Il nous fait également revivre le lamentable abandon de l’Iran à des Mollahs rétrogrades en 1979.

La première victime de la talibanisation de l’Afghanistan sera le peuple afghan et notamment les femmes afghanes, à nouveau condamnées à vivre dans une ère de terreur obscurantiste. 

Nul doute que cette situation entraînera, pour nos pays, un risque accru d’attentats et la perspective de nouvelles vagues d’immigration. 

Alors même que l’islamisme est désormais contenu en Syrie, cet effondrement du front afghan va encourager l’offensive islamiste dans le monde, à commencer par l’Afrique subsaharienne aujourd’hui menacée par la constitution d’un califat du Mali au Nord-Cameroun. 

D’un point de vue politique, cette conquête par les talibans appelle un triple constat : 

– Les États-Unis sous administration Biden démontrent leur incapacité à défendre et donc à représenter les intérêts du monde libre. L’Otan qui appelle timidement à une « solution politique » en Afghanistan se contente de prendre piteusement acte de son impuissance militaire et donc de son inutilité, aujourd’hui totalement avérée.
– L’Union européenne qui laisse la France seule contenir la poussée islamiste en Afrique a démontré dans cette affaire sa désastreuse incapacité à peser favorablement dans un conflit qui mettait pourtant en jeu la sécurité de l’Europe et du monde.
– Le président de la République, Emmanuel Macron, qui comme un simple observateur de la vie internationale, dit « suivre la situation heure par heure » en est réduit à communiquer sur son inexistence diplomatique. 

Marine Le Pen, Présidente du Rassemblement National, appelle la France à réagir à la situation et à prendre des initiatives diplomatiques. 

Elle appelle à œuvrer à la constitution d’une grande alliance internationale avec toutes les nations opposées à l’islamisme, à commencer par les pays européens, les pays musulmans qui luttent contre l’islamisme,la Russie et la Chine pour éradiquer cette idéologie conquérante et criminelle. 

Rejoignez News-Front sur Facebook, GAB, Vkontakte, et Telegram pour découvrir le choix de l’équipe

Сommentaires:

comments powered by HyperComments