Les talibans ne partageront pas d’informations sur les terroristes avec d’autres pays

Le mouvement taliban (interdit en Fédération de Russie) n’a pas l’intention de mener des opérations conjointes de lutte contre le terrorisme avec d’autres pays ou d’échanger des informations sur les terroristes. C’est ce qu’a déclaré dans une interview à l’édition chinoise du Global Times le représentant officiel du mouvement Suheil Shahin. 

  Les talibans ne partageront pas d'informations sur les terroristes avec d'autres pays

    «Nous n’avons pas l’intention de mener des frappes antiterroristes ou de partager des renseignements avec d’autres États. Nos départements du renseignement et de la défense le feront de manière indépendante» , a déclaré Shahin au journal. 

Il a noté que les talibans ont les capacités, l’expérience et les armes nécessaires pour répondre aux défis sécuritaires. Et d’autres États « peuvent leur exprimer leur inquiétude par le biais de contacts diplomatiques » . 

Shahin a répété la thèse bien connue des talibans selon laquelle « personne ne peut utiliser le sol afghan contre d’autres pays » .

Selon lui, s’éloigner des organisations terroristes est dans l’intérêt de l’Afghanistan, puisque les talibans entendent se concentrer sur la reconstruction du pays. Shahin a également déclaré que les opérations antiterroristes seront désormais menées par le ministère de la Défense, le ministère de l’Intérieur et les services de renseignement de l’Émirat islamique d’Afghanistan (le nom du pays par les talibans) .

Rejoignez News-Front sur Facebook, GAB, Vkontakte, et Telegram pour découvrir le choix de l’équipe

Сommentaires:

comments powered by HyperComments