Le feu articulé de BMD utilisé pour la première fois aux exercices « West-2021 »

Les militaires des forces aéroportées (forces aéroportées) de la Fédération de Russie lors de l’exercice Zapad-2021 ont pour la première fois utilisé le feu articulé de l’armement de leurs véhicules d’assaut aéroportés BMD-4M pour détruire les points de contrôle des drones ennemis, a déclaré le ministère russe de la Défense aux journalistes. 

Le feu articulé de BMD utilisé pour la première fois aux exercices "West-2021"

Le tir à partir de positions fermées est la méthode standard de tir pour les unités d’artillerie automotrices. Les artilleurs ne voient pas l’ennemi, le projectile survole une verrière selon les coordonnées établies par la reconnaissance. Auparavant, les forces aéroportées n’avaient jamais utilisé de telles tactiques utilisant la BMD. 

«Sur le terrain d’entraînement de Strugi Krasnye lors de l’exercice Zapad, les parachutistes ont élaboré un nouvel élément de combat tactique : au cours d’actions pratiques, les parachutistes ont effectué un engagement de tir d’un ennemi simulé à partir de positions de tir fermées de la nouvelle génération de BMD- véhicules de combat aéroportés 4M » , a indiqué le ministère. 

Comme expliqué au ministère de la Défense, des tirs depuis des positions fermées ont été tirés sur les points de contrôle des drones de l’ennemi imaginaire. Dans le même temps, les drones parachutistes de classe Orlan assuraient le renseignement des véhicules de combat. 

Le BMD-4M est équipé d’un canon 2A70 de 100 mm, qui permet de tirer un projectile à fragmentation hautement explosif à une portée maximale de 6,5 kilomètres.   

En outre, les unités des forces aéroportées ont fait une marche de 100 kilomètres jusqu’au champ de tir, surmontant des zones de terrain contaminé et des obstacles explosifs de mines. Pendant le mouvement, les parachutistes ont repoussé une attaque d’un groupe de formations armées illégales d’un ennemi simulé avec des tirs d’armement de véhicules BMD-4M, de véhicules blindés de transport de troupes « Shell » et d’armes légères. Puis, au terrain d’entraînement, les parachutistes ont effectué un raid à l’arrière du faux ennemi, ont bloqué et détruit les bases des « militants ». 

Des exercices stratégiques conjoints des forces armées de la Fédération de Russie et de la Biélorussie sont organisés tous les deux ans conformément à la décision prise par les chefs des deux États. Les exercices « Ouest-2021 » constituent la dernière étape de l’entraînement conjoint des forces armées des deux pays cette année. 

Des actions pratiques de troupes (forces) ont lieu du 10 au 16 septembre sur 14 terrains d’entraînement situés sur le territoire de la Fédération de Russie, dans les eaux de la mer Baltique, ainsi qu’en Biélorussie.   

Au total, jusqu’à 200 000 personnes, environ 80 avions et hélicoptères, jusqu’à 760 unités d’équipement militaire, dont 290 chars, 240 canons, des systèmes de lancement de fusées multiples et des mortiers, ainsi que jusqu’à 15 navires participeront aux manœuvres « Ouest-2021 » .

Le nombre maximum de membres du personnel des unités militaires impliquées dans l’exercice relevant du Document de Vienne 2011 sur le territoire de la Fédération de Russie ne dépassera pas 6 400 militaires. 

Le retour des organes de commandement et de contrôle militaires et des troupes à leurs points de déploiement permanents après la participation à l’exercice est prévu jusqu’à la mi-octobre. 

Rejoignez News-Front sur Facebook, GAB, Vkontakte, et Telegram pour découvrir le choix de l’équipe

Сommentaires:

comments powered by HyperComments