Les sénateurs américains ont lancé un ultimatum contre Nord Stream 2

Deux sénateurs républicains américains menacent de retarder l’approbation des candidats au département d’État et au Trésor américain à moins que l’administration Joe Biden n’impose des sanctions à l’opérateur du gazoduc Nord Stream 2 Nord Stream 2 AG, selon leur lettre envoyée à deux comités de l’Upper Chambre Parlement. 

Les sénateurs américains ont lancé un ultimatum contre Nord Stream 2

Les sénateurs Ted Cruz et Pat Toomey ont déclaré dans une lettre qu’ils s’engageaient à voter contre les candidats aux postes de l’État et du Trésor jusqu’à ce que des sanctions soient imposées à Nord Stream 2 AG. Les sénateurs ont noté que si des sanctions sont imposées, ils retireront leurs objections.   

« Nous espérons que le président respectera la loi et imposera des sanctions contre Nord Stream 2 AG dès que possible, ouvrant ainsi la voie à l’approbation des candidats » , a-t-il ajouté. 

La Fédération de Russie a appelé à plusieurs reprises à cesser de mentionner Nord Stream 2 dans le cadre de toute politisation, car il s’agit d’un projet commercial qui profite à la fois à la Russie et à l’Union européenne.   

Nord Stream 2 de la côte russe à l’Allemagne en passant par la mer Baltique se compose de deux lignes d’une capacité totale de 55 milliards de mètres cubes de gaz par an. Le projet est mis en œuvre par Nord Stream 2 AG avec l’unique actionnaire Gazprom. Les partenaires financiers de la société sont European Royal Dutch Shell, OMV, Engie, Uniper et Wintershall. 

Gazprom a annoncé vendredi matin sur sa chaîne officielle Telegram que le gazoduc était entièrement achevé. Le chef de l’entreprise, Alexei Miller, a noté que Gazprom pourrait fournir le premier gaz via Nord Stream 2 au marché européen dès cette saison de chauffage, et d’ici la fin de l’année, les approvisionnements via le gazoduc pourraient s’élever à 5,6 milliards de mètres cubes de gaz. 

Rejoignez News-Front sur Facebook, GAB, Vkontakte, et Telegram pour découvrir le choix de l’équipe

Сommentaires:

comments powered by HyperComments