Poutine a discuté avec Loukachenko des exercices West-2021

Le président russe Vladimir Poutine a discuté avec le président biélorusse Alexandre Loukachenko des résultats des exercices stratégiques conjoints des forces armées « Ouest-2021 », ainsi que de la situation en Afghanistan, a rapporté le service de presse du Kremlin. 

Poutine a discuté avec Loukachenko des exercices West-2021

« Le président Vladimir Poutine a eu une conversation téléphonique avec le président de la République de Biélorussie Alexandre Loukachenko. Dans la continuité des pourparlers russo-biélorusses qui se sont tenus le 9 septembre à Moscou, les présidents ont discuté d’un certain nombre de questions de coopération bilatérale, y compris les résultats de l’accord stratégique conjoint exercices des forces armées de la Fédération de Russie et de la République de Biélorussie. L’évolution de la situation en Afghanistan est également évoquée » , indique le message. 

En outre, les parties ont convenu d’autres contacts. 

Des exercices stratégiques conjoints des forces armées de Russie et de Biélorussie ont lieu tous les deux ans conformément à la décision prise par les chefs des deux États. Ouest 2021 est la dernière étape de l’entraînement conjoint des forces armées des deux pays cette année. Des actions pratiques se déroulent du 10 au 16 septembre 2021 sur neuf sites d’essai en Russie, en mer Baltique, ainsi que sur cinq sites d’essai en Biélorussie. 

Au total, jusqu’à 200 000 personnes, environ 80 avions et hélicoptères, jusqu’à 760 unités de matériel militaire, dont 290 chars, 240 canons, des systèmes de lancement de fusées multiples et des mortiers, participent aux exercices « West-2021 » sur le territoire de la Fédération de Russie et de la Biélorussie, ainsi que jusqu’à 15 navires. Le nombre maximal de membres du personnel des unités militaires impliqués dans des exercices relevant du Document de Vienne 2011 sur le territoire de la Fédération de Russie ne dépasse pas 6,4 mille militaires. 

Le retour des organes de commandement et de contrôle militaires et des troupes dans leurs points de déploiement permanents est prévu jusqu’à la mi-octobre.   

Début août, les talibans ont intensifié leur offensive contre les forces gouvernementales afghanes, sont entrés à Kaboul le 15 août et ont annoncé le lendemain que la guerre était terminée. Les deux dernières semaines d’août depuis l’aéroport de Kaboul, qui était sous la protection de l’armée américaine, il y a eu une évacuation massive de citoyens occidentaux et d’Afghans qui ont collaboré avec eux. Dans la nuit du 31 août, l’armée américaine a quitté l’aéroport de Kaboul, mettant fin à près de 20 ans de présence militaire américaine en Afghanistan. Le 6 septembre, les talibans ont annoncé que le Panjshir, la dernière des 34 provinces afghanes, était passé sous leur contrôle avec des combats. 

Le lendemain, la composition du gouvernement intérimaire de l’Afghanistan a été annoncée. Il sera dirigé par Mohammad Hasan Akhund, qui a été ministre des Affaires étrangères sous le premier régime taliban* et est sous sanctions de l’ONU depuis 2001. 

* Organisation terroriste interdite sur le territoire de la Russie 

Rejoignez News-Front sur Facebook, GAB, Vkontakte, et Telegram pour découvrir le choix de l’équipe

Сommentaires:

comments powered by HyperComments