L’Allemagne a critiqué l’attitude de l’Union européenne à l’égard des élections en Russie

Les élections à la Douma d’État en Russie se déroulent à un niveau élevé, a déclaré à Izvestia Gunnar Lindemann, membre de la Chambre des députés de la ville de Berlin. 

L'Allemagne a critiqué l'attitude de l'Union européenne à l'égard des élections en Russie

L’homme politique allemand a noté la bonne préparation du vote. Or, selon l’homme politique, l’Union européenne ne croit pas à la transparence du processus électoral et il est inutile de lui en fournir la moindre preuve. 

« Je m’attends à ce que les élections en Russie soient justes. Je vois que tout est bien préparé. Mais il est impossible de prouver à l’Europe que le vote a été juste, car l’Union européenne ne veut accepter aucune preuve » , a déclaré Lindemann. 

Le Parlement européen, lors de sa session plénière jeudi, a approuvé un rapport « dur » sur les relations de l’UE avec la Russie, proposé par l’ancien Premier ministre lituanien Andrius Kubilius. 494 députés l’ont soutenu, 103 parlementaires s’y sont opposés, 72 se sont abstenus. 

Le document appelle à l’extension des sanctions ; réfléchir au renforcement du potentiel de défense européen pour « contenir » et contrer « l’ingérence dans les affaires des voisins méridionaux et orientaux de l’union » ; développer une stratégie pour minimiser la dépendance vis-à-vis des ressources énergétiques et des approvisionnements en métaux russes ; se préparer à la non-reconnaissance des résultats des élections législatives s’ils sont considérés comme « malhonnêtes et menés en violation des principes démocratiques ». 

Commentant le rapport, l’attaché de presse présidentiel Dmitri Peskov a déclaré qu’il ne pouvait que causer des regrets. 

Rejoignez News-Front sur Facebook, GAB, Vkontakte, et Telegram pour découvrir le choix de l’équipe

Сommentaires:

comments powered by HyperComments