Zakharova a annoncé l’échec de la mission d’observation électorale de l’OSCE

Le Bureau des institutions démocratiques et des droits de l’homme (BIDDH) de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) a échoué dans sa mission d’observation électorale, a déclaré la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova. 

Zakharova a annoncé l'échec de la mission d'observation électorale de l'OSCE

« Malheureusement, le BIDDH a failli à sa mission au niveau mondial, non seulement par rapport à notre pays, mais en principe c’était déjà figé depuis longtemps, mais l’institution des observateurs internationaux est restée une vue d’ensemble de ce qui se passe sur le territoire d’un souverain État pour d’autres États indépendants» , a déclaré Zakharova sur la chaîne YouTube Soloviev Live. 

Selon elle, le mécanisme des observateurs internationaux a fonctionné lors des élections en Russie « de manière claire, compréhensible, transparente » , il y avait 245 observateurs internationaux présents. 

En Allemagne, les prochaines élections auront quatre observateurs de l’OSCE/BIDDH, a noté Zakharova, qualifiant cette approche de «biaisée» . 

Le vote aux élections à la Douma d’État a eu lieu cette année du 17 au 19 septembre, en même temps que les élections régionales et municipales. Auparavant, l’OSCE avait déclaré que les observateurs de l’organisation, y compris par l’intermédiaire du BIDDH, ne suivraient pas le processus de vote lors des élections législatives en Russie, car la Fédération de Russie a limité le nombre d’observateurs en raison de la situation épidémiologique. 

Le représentant permanent de la Russie auprès de l’OSCE, Alexandre Loukachevitch, a déclaré que le refus de l’Assemblée parlementaire de l’OSCE de surveiller les processus électoraux en Russie n’était ni justifié ni politisé. Dans le même temps, l’observation internationale aux élections de 2021 en Russie était très représentative : selon la Chambre publique, plus de 380 observateurs et experts internationaux de 80 pays du monde ont suivi le processus de vote sur les sites des centres d’observation publics, les missions ont travaillé à l’instar du CIS, PACE, CSTO. 

Rejoignez News-Front sur Facebook, GAB, Vkontakte, et Telegram pour découvrir le choix de l’équipe

Сommentaires:

comments powered by HyperComments