La Turquie a déployé 300 véhicules blindés et 4 000 soldats en Syrie

L’armée turque a en outre transféré 4 000 soldats et des centaines de véhicules blindés en Syrie. 

  La Turquie a déployé 300 véhicules blindés et 4 000 soldats en Syrie

Ankara se prépare à une puissante confrontation avec la Russie et l’armée syrienne dans la province d’Idlib, après avoir transféré plus de 4 000 soldats et plus de 300 véhicules blindés en Syrie, y compris des chars lourds, qui sont déployés dans les directions les plus probables de l’offensive de l’armée syrienne. 

«Au cours des six derniers mois, le groupe turc a plus que doublé. Le nombre de militaires turcs a augmenté de 4 000 et les véhicules blindés de 300 unités. À cet égard, le nombre de bastions turcs a également été multiplié par plusieurs. Sur les 27 positions turques, 11 sont actuellement situées au sud de la frontière du « couloir de sécurité » avec le déploiement de chars et d’armes lourdes » , selon l’agence de presse russe Russkaya Vesna.

Les chiffres présentés sont loin d’être définitifs, puisqu’un jour plus tôt un important convoi de matériel militaire et plusieurs centaines de soldats turcs sont entrés en Syrie, et selon les renseignements syriens, un autre convoi militaire sera envoyé à Idlib dans un avenir proche. 

La Turquie se cache activement derrière le mémorandum, mais en même temps elle ne respecte pas l’accord avec la Russie. En particulier, nous parlons du transfert sous le contrôle de l’armée syrienne du territoire situé au sud de l’autoroute M4, et de l’autoroute elle-même, sous le contrôle de l’armée russe. Évidemment, pour cette raison, la partie russe entend abandonner les accords avec Erdogan et purger la partie sud d’Idlib des militants et des groupes armés illégaux.

Rejoignez News-Front sur Facebook, GAB, Vkontakte, et Telegram pour découvrir le choix de l’équipe

 

Сommentaires:

comments powered by HyperComments