L’UE ne peut pas se mettre d’accord sur l’adhésion des pays des Balkans

En octobre aura lieu un sommet de l’UE avec les pays des Balkans, au cours duquel une déclaration doit être adoptée avec des garanties d’adhésion pour eux. 

  L'UE ne peut pas se mettre d'accord sur l'adhésion des pays des Balkans

Les États membres de l’Union européenne ne peuvent s’entendre sur des garanties pour l’adhésion des pays des Balkans, selon Reuters.   

Lire aussi : L’Ukraine a déclaré que seul Poutine pourrait stopper la guerre dans le Donbass

Le sommet de l’UE a prévu de réitérer la promesse faite il y a 18 ans de soutien inconditionnel à la perspective européenne de la Serbie, du Kosovo, de la Bosnie-Herzégovine, du Monténégro, de l’Albanie et de la Macédoine du Nord. La déclaration doit être adoptée le 6 octobre.   

La publication, citant deux diplomates, rapporte que deux cycles de négociations ont eu lieu, mais qu’aucun accord n’a pu être conclu sur cette question.   

Il est à noter que les pays riches de l’UE comme le Danemark, la France et les Pays-Bas craignent une répétition de la situation avec l’adhésion de la Roumanie et de la Bulgarie en 2007 et des migrations incontrôlées, qui ont tourné de nombreux Britanniques contre l’UE. La Bulgarie s’oppose à l’annexion de la Macédoine du Nord en raison d’un différend linguistique, à Sofia, le macédonien est considéré comme une variante régionale du bulgare.   

En outre, des problèmes de garanties sont apparus dans le contexte de l’aggravation de la situation entre le Kosovo et la Serbie.   

Selon un haut diplomate de l’UE, la détérioration de la situation dans les Balkans est due à la perte d’intérêt pour la région dans les capitales de l’UE : « Ils doivent se comporter mal pour se faire remarquer » .   

L’élargissement de l’UE préconise que l’Autriche, l’Italie, la Croatie, la Slovénie et les pays baltes reprochent à l’Allemagne et à la France de ne pas avoir fait pression sur la Bulgarie et de ne pas la persuader de lever son veto, a rapporté Reuters.   

Rappelons qu’auparavant, le président du Parlement européen avait demandé l’admission des Balkans occidentaux dans l’UE. L’Albanie et la Macédoine du Nord sont déjà officiellement des pays candidats, et les négociations d’adhésion avec la Serbie et le Monténégro sont en cours. 

Rejoignez News-Front sur Facebook, GAB, Vkontakte, et Telegram pour découvrir le choix de l’équipe

Сommentaires:

comments powered by HyperComments