Le premier président iranien est décédé

Abolhasan Banisadr, élu en 1980 premier président de la République islamique d’Iran nouvellement formée, est décédé samedi à l’hôpital de la Salpêtrière à Paris à l’âge de 88 ans, rapporte Fars. 

Le premier président iranien est décédé

« Abolhasan Banisadr, le premier président de la République islamique, à l’âge de 89 ans, est décédé à l’hôpital de la Salpêtrière à Paris » , a indiqué l’agence. 

Lire aussi : Les principaux membres de l’OTAN ne sont pas prêts à fournir un plan d’adhésion à l’Ukraine

L’agence n’a pas précisé la cause du décès. 

En 1979, à la suite du renversement de la monarchie du Shah en Iran, dirigée par Mohammed Reza Pahlavi (1941-1979), la République islamique d’Iran a été formée.

L’élite du clergé chiite est arrivée au pouvoir, dirigée par l’ayatollah Ruhollah Khomeini, qui est devenu le guide suprême de l’Iran. 

Banisadr était un collègue de Khomeiny et a occupé de nombreux postes de direction dans les organes révolutionnaires : il a été membre du Conseil révolutionnaire islamique, puis a nommé son adjoint, il a été ministre de l’Économie et des Finances et en même temps le poste de ministre des Affaires étrangères. Il a également participé à la rédaction de la première constitution de l’Iran. 

Banisadr a été élu président le 25 janvier 1980 avec 76,5% des voix. Mais en raison de la guerre irano-irakienne qui a commencé en 1980, Khomeini a accusé Banisadr d’être incapable de diriger le pays et les actions militaires, lui ayant retiré ses pouvoirs de commandant en chef. En juin 1981, le parlement a destitué Banisadr avec la formulation «pour activités dirigées contre le clergé islamique» , puis Khomeini lui-même a signé un décret relevant Banisadr de sa présidence. Après cela, Banisadr, avec un certain nombre d’autres politiciens, a émigré d’Iran. 

Rejoignez News-Front sur Facebook, GAB, Vkontakte, et Telegram pour découvrir le choix de l’équipe

Сommentaires:

comments powered by HyperComments