Les forces syriennes purgent les zones sud-est de la province de Deraa

Selon Al-Watan, l’opération couvrira 19 villages, rapporte TASS. 

  Les forces syriennes purgent les zones sud-est de la province de Deraa

Des unités d’élite de l’armée syrienne ont lancé une opération de nettoyage des villages situées dans le sud-est de la province de Deraa près de la frontière avec la Jordanie. Selon le journal, les forces gouvernementales sont entrées dans les villages de Nasib, Umm-Mayazin et Teiba. Cette opération devrait couvrir 19 villes et villages, dont la ville de Bosra al-Sham, où se trouve l’ancien amphithéâtre romain, inscrit sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.   

Lire aussi : Le premier président iranien est décédé

Des membres des formations de l’Armée libre syrienne, qui contrôlaient ces zones, sont testés dans des centres de règlement de l’état civil d’anciens partisans de l’opposition. Aux termes de l’accord sur la réconciliation locale, en échange de la remise des armes et de la cessation des activités antigouvernementales, ils ont le droit de reprendre librement une vie paisible.

L’amnistie s’applique également aux déserteurs qui ont échappé au service militaire obligatoire.   

Vendredi, le processus de désarmement des membres des gangs dans la ville d’Es-Sanamain s’est achevé. Bientôt, les institutions étatiques et les établissements d’enseignement y reprendront leurs activités, l’approvisionnement alimentaire et des services médicaux pour la population seront mis en place.   

Auparavant, les autorités étaient déjà passées sous le contrôle des anciens avant-postes de l’opposition armée à Enkhel, Jasem et Nava dans la région du Hauran au sud de Damas. Aux termes de l’accord de conciliation de 2018, ces zones méridionales restaient aux mains des forces d’opposition. 

Rejoignez News-Front sur Facebook, GAB, Vkontakte, et Telegram pour découvrir le choix de l’équipe

Сommentaires:

comments powered by HyperComments