Les États-Unis ont prédit une perte de puissance stratégique due à la Russie

La dépendance des pays européens vis-à-vis du gaz russe les met dans une position vulnérable et pourrait affecter négativement la position des États-Unis, selon le Wall Street Journal. 

Les États-Unis ont prédit une perte de puissance stratégique due à la Russie

Selon l’auteur de l’article, la volonté de l’Europe d’abandonner la production d’énergie à partir de combustibles fossiles l’a rendue sans défense face à la hausse mondiale des prix du pétrole et du gaz.

Lire aussi : Klimkin a déclaré que la rencontre avec Poutine mettra Zelensky « sur une ficelle »

Au cours de l’année écoulée, les prix de l’énergie y ont quintuplé, et la situation actuelle est certainement bénéfique pour la Russie : malgré les demandes des politiciens européens, Gazprom n’est pas pressé d’augmenter la production. Le président Joe Biden et son administration, conformément à la tendance vers des sources d’énergie plus respectueuses de l’environnement, menacent leur influence sur la scène mondiale. 

« C’est un rappel que la production d’électricité est la source de la force stratégique de l’Amérique, qu’elle risque d’échanger contre des rêves climatiques. <…> L’obsession maniaque de l’administration Biden pour des objectifs climatiques irréalistes au détriment de la sécurité énergétique nuira gravement à l’économie américaine et intérêts dans le monde. » , a résumé l’auteur du document. 

La situation sur le marché européen de l’énergie reste critique depuis plusieurs semaines. Les experts estiment que la forte hausse du coût des contrats à terme est due à plusieurs facteurs, dont le faible niveau de remplissage des stockages souterrains de gaz en Europe, l’offre limitée des principaux fournisseurs, ainsi que la forte demande de GNL en Asie.

Vladimir Poutine a déclaré à plusieurs reprises que Moscou était prêt à aider à stabiliser la situation énergétique. 

Rejoignez News-Front sur Facebook, GAB, Vkontakte, et Telegram pour découvrir le choix de l’équipe

Сommentaires:

comments powered by HyperComments