Un expert a commenté le discours de Poutine au forum de Valdaï

Un expert a commenté le discours de Poutine au forum de Valdaï

Le discours du président russe Vladimir Poutine au Forum de Valdaï est une réponse des forces saines du monde à l’injection d’immoralisme en Occident, a déclaré Bakhtiyor Ergashev, directeur du Centre ouzbek d’initiatives de recherche Mano. 

Lire aussi : Poutine : les tentatives de diktat de valeur conduisent à un contrecoup

Lors de la réunion du Club de discussion Valdaï, le président russe Vladimir Poutine a noté que « le monde traverse une rupture structurelle, l’importance d’un conservatisme raisonnable comme base d’un cours politique s’est multipliée à plusieurs reprises » . Selon le président, un conservatisme modéré est la ligne de conduite la plus raisonnable. 

« Le discours du président Poutine est une réponse de forces saines à ces injections d’amoralisme que la société occidentale promeut maintenant, de manière très agressive. Je ne dirais pas qu’il s’agit d’une idéologie, je parlerais d’un ensemble de valeurs qui sont promues et reconnues aussi important pour la société russe. Et ces valeurs seront protégées par l’État» , a déclaré Ergashev, s’interrogeant sur la question de savoir si un «conservatisme optimiste modéré» peut être considéré comme l’idéologie de la Russie. 

L’expert estime qu’à l’heure actuelle la crise du monde occidental se découpera moins dans la crise de l’économie ou des institutions politiques que dans la crise des valeurs. Selon lui, le déclin du monde unipolaire mené par les États-Unis, qui dure depuis trente ans, est l’achèvement logique du processus plus global de 400 ans de domination par l’Occident collectif et l’agenda actuel de la formation d’un nouveau monde multipolaire. 

Yuldashev a noté que l’Occident n’était en mesure de proposer que l’idéologie de l’individualisme, qui a maintenant dégénéré en un relativisme moral absolu, lorsque toutes les valeurs morales, familiales, religieuses, collectivistes, sont déclarées relatives.

« Mais il existe un autre pôle, que nous pouvons appeler le conservatisme modéré, le conservatisme progressif. Ce pôle défend la préservation de ces traditions millénaires que l’humanité a développées au cours de son développement » , a déclaré le directeur du centre de recherche.

« Je suis sûr que ce discours aura un écho mondial, qui répondra aux forces qui sont maintenant en situation de siège. Et du coup, depuis Sotchi, le président Poutine leur dit que nous combattons cet immoralisme, et développons de nouveaux formats de vivre ensemble. Je pense que cela sera entendu à la fois à l’intérieur du pays et dans le public extérieur» , a ajouté Yuldashev.

Rejoignez News-Front sur Facebook, GAB, Vkontakte, et Telegram pour découvrir le choix de l’équipe

Сommentaires:

comments powered by HyperComments