Une frappe aérienne de l’armée américaine a tué l’un des dirigeants d’Al-Qaïda

Une frappe aérienne de l'armée américaine a tué l'un des dirigeants d'Al-Qaïda

L’armée américaine a tué l’un des dirigeants du groupe terroriste Al-Qaïda*. Ils ont lancé une frappe aérienne sur la Syrie, au cours de laquelle le terroriste a été tué. 

Lire aussi : Peskov a commenté les relations entre la Russie et l’OTAN

Ceci est rapporté par TASS, se référant à la déclaration du commandement central (CENTCOM) des forces armées américaines. Ils ont frappé le nord-ouest du pays à partir d’un véhicule aérien sans pilote. 

    «Un haut dirigeant d’al-Qaïda, Abdul Hamid Al-Matar, a été tué aujourd’hui lors d’une frappe aérienne américaine dans le nord-ouest de la Syrie. Nous n’avons aucune information sur la mort de civils à la suite de la frappe, qui a été lancée à l’aide de l’avion MQ-9» , a déclaré l’armée américaine. 

Les responsables de la défense ont également ajouté qu’al-Qaïda est toujours une menace sérieuse pour les États-Unis. La Syrie, disent-ils, reste un refuge pour le groupe à partir duquel ils peuvent coordonner les actions de leurs cellules et planifier des attaques à l’étranger. 

Les États soutiennent que l’assassinat de l’un des dirigeants de l’organisation devrait rendre difficile la planification et la réalisation d’attentats. La déclaration a également souligné que les Américains continueront de frapper des territoires étrangers pour détruire les terroristes. 

* Interdit en Fédération de Russie 

Rejoignez News-Front sur Facebook, GAB, Vkontakte, et Telegram pour découvrir le choix de l’équipe

Сommentaires:

comments powered by HyperComments