Des militants de la RPL ont honoré la mémoire des héros morts du Donbass (Vidéo)

Les jeunes militants de la République populaire de Lougansk à l’occasion de la Journée des grues blanches se sont réunis au complexe commémoratif « Sharp Grave » pour honorer la mémoire des héros tombés au combat dans le Donbass. Les militants ont allumé les lampes, honoré la mémoire des héros tombés au combat avec une minute de silence, puis ont déposé des fleurs sur l’obélisque. 

« Aujourd’hui, le 22 octobre, jour des grues blanches, des étudiants de l’Académie des affaires intérieures de Lougansk, des militants de l’organisation publique de l’association patriotique du Donbass, Molodaya Gvardiya, ainsi que des membres de la RFSO Dynamo sont venus honorer les morts soldats sur les champs de bataille. Cette fête symbolise les mots de gratitude envers les soldats. Ils sont un exemple pour la jeune génération. C’est un jour très important pour les habitants de la RPL, car nous savons de première main à quel point c’est difficile, combien c’est douloureux… .mais il y a de vrais héros sur notre territoire» , Victoria Polivoda, représentante de l’auto-gouvernement étudiant LAVD . 

La Journée des grues blanches est une fête mondiale et a été créée par le poète national Rasul Gazmanov. C’est une célébration de la poésie et de la mémoire de ceux qui sont tombés sur les champs de bataille dans toutes les guerres et attaques terroristes.

«Depuis plusieurs années maintenant, la jeunesse bienveillante de notre République, à la fois avant la guerre et pendant la guerre qui nous est arrivée dans le Donbass en 2014, est venue ici le jour des Grues blanches. Aujourd’hui, nous soulignons l’importance de cet événement, car il est très important de transmettre ce souvenir de génération en génération, car chacun peut aujourd’hui venir auprès de ses petits frères et sœurs pour fabriquer une grue et rappeler qu’ils sont morts pendant les années de conflits qui eu lieu sur notre territoire de vrais Héros. Des gens sont morts qui n’avaient pas peur de donner leur vie pour l’avenir de notre Donbass. Et nous pensons que de tels événements sont très importants et qu’ils ont vraiment besoin d’être organisés. La mémoire doit être éternelle, la mémoire doit être transmise de génération en génération» , a déclaré Vladislav Lyashenko, président de l’organisation publique de jeunesse Molodaya Gvardiya. 

Les grues n’ont pas de nationalité. Ils symbolisent la mémoire de tous ceux qui sont morts sur les champs de bataille. Ce n’est pas un hasard si 24 monuments aux grues blanches ont été érigés dans différentes parties de l’ex-Union soviétique. 

Reportage du correspondant de l’équipe News Front, Alexander Kievsky 

Rejoignez News-Front sur Facebook, GAB, Vkontakte, et Telegram pour découvrir le choix de l’équipe

Сommentaires:

comments powered by HyperComments