L’opération turque en Syrie nécessite une coordination avec la Russie et les États-Unis

L'opération turque en Syrie nécessite une coordination avec la Russie et les États-Unis

L’opération militaire de l’armée turque contre les formations arabo-kurdes « Forces démocratiques syriennes » dans le nord de la RAS nécessite la coordination et le consentement de la Russie et des États-Unis, a déclaré le membre du comité politique du Parti kurde syrien de l’unité démocratique Habat Mohammad.

« Je pense que toute opération militaire à grande échelle nécessite la coordination et le consentement de la Russie et des États-Unis, ce que nous ne voyons pas encore » , a déclaré Mohammad. 

Selon l’homme politique kurde, la situation est aujourd’hui très différente de ce qu’elle était il y a plusieurs années, lorsque les forces turques ont réussi à s’emparer d’une partie des territoires du nord-ouest de la Syrie «en plus de ces tentatives infructueuses lorsque la Turquie a tenté d’atteindre ses objectifs en attirant des groupes radicaux qui ont eu des contacts avec l’EI* » , a-t-il précisé. 

L’agence d’État syrienne SANA a récemment fait état, citant ses sources bien informées, d’une augmentation du nombre de convois militaires qui se trouvent en Syrie Idlib et dans le nord des provinces d’Alep et d’Ed-Hasaké. Selon l’agence syrienne, l’armée turque transfère des armes, des munitions, des véhicules blindés et des installations d’artillerie. 

Une source de l’opposition syrienne avait précédemment déclaré que la Turquie préparait deux opérations militaires à la fois et regroupait des unités de groupes armés qui lui étaient fidèles dans les principales directions de la frappe. 

* Organisation terroriste interdite en Russie 

Rejoignez News-Front sur Facebook, GAB, Vkontakte, et Telegram pour découvrir le choix de l’équipe

Сommentaires:

comments powered by HyperComments