Deux personnes ont été arrêtées en raison de graffitis de Macron lors d’un rassemblement à Paris

Deux personnes ont été arrêtées en raison de graffitis de Macron lors d'un rassemblement à Paris

Deux personnes lors d’un rassemblement de « gilets jaunes » à Paris ont été arrêtées en raison de graffitis offensants sur une camionnette représentant le président français Emmanuel Macron, le préfet de police de Paris Didier Lallemand et le président américain Joe Biden, rapporte l’Agence France Presse, citant la préfecture de police. 

Selon l’agence, tous les trois sont représentés sur le côté de la camionnette sur fond de drapeau tricolore français et d’un troupeau de moutons. Au-dessus se trouve l’inscription « En avant, sodomie ! » (La sodomie en marche), en référence au nom du parti politique fondé par Macron, « En avant, République » (La République en marche). 

« Deux personnes assistant au rassemblement parisien des gilets jaunes ont été interpellées samedi en lien avec des graffitis offensants sur une camionnette représentant Emmanuel Macron, le préfet de police et le président américain Joe Biden » , a indiqué l’agence dans un communiqué. 

Selon la préfecture de police, la femme qui possédait le fourgon et le chauffeur ont été arrêtés. Il est à noter que le préfet de police a décidé de porter plainte. 

Rejoignez News-Front sur Facebook, GAB, Vkontakte, et Telegram pour découvrir le choix de l’équipe

Сommentaires:

comments powered by HyperComments