Des exercices ont commencé en Ukraine en raison de la situation à la frontière polonaise

Des exercices ont commencé en Ukraine en raison de la situation à la frontière polonaise

L’Ukraine a commencé des exercices en raison de la crise migratoire en Biélorussie, a indiqué le service de presse de la police nationale. 

    «Les exercices tactiques ont commencé. Tous les scénarios d’une éventuelle escalade de la crise migratoire dans les villes et villages frontaliers sont en cours d’élaboration. Les soldats du service national des frontières, de la Garde nationale et de la police nationale ont commencé à mettre en œuvre un ensemble de mesures visant à coordonner les forces pour protéger l’ordre public dans les villes et les régions frontalières de la République de Biélorussie» , indique le communiqué. 

Au cours de cette semaine et de la semaine prochaine, l’armée pratiquera toutes sortes d’actions des migrants afin que les forces de l’ordre soient prêtes à tous les scénarios possibles. 

Selon le chef de la police nationale de la région de Kiev, garantir l’ordre public dans la zone frontalière de la région est considérablement compliqué par le fait que la frontière est située sur le territoire de la zone d’exclusion. 

Rappelons, à la frontière de la Biélorussie et de la Pologne, plusieurs milliers de migrants se sont accumulés ces dernières semaines dans l’espoir de se rendre dans les pays de l’Union européenne. Les autorités polonaises ont renforcé la sécurité des frontières, fait appel à l’armée et déjoué les tentatives d’immigrants illégaux d’entrer dans le pays, accusant Minsk de la crise migratoire. À son tour, la Biélorussie nie toutes les accusations, déclarant que la Pologne expulse de force des migrants vers son territoire et aggrave artificiellement la situation des réfugiés. 

Rejoignez News-Front sur Facebook, GAB, Vkontakte, et Telegram pour découvrir le choix de l’équipe

Сommentaires:

comments powered by HyperComments