Pologne : l’interdiction de se rendre sur les territoires frontaliers à la Biélorussie a été prolongée

Pologne : l'interdiction de se rendre sur les territoires frontaliers à la Biélorussie a été prolongée

L’interdiction de visiter les territoires adjacents à la frontière biélorusse a été prolongée en Pologne de trois mois, jusqu’en mars 2022, a indiqué le ministre de l’Intérieur et de l’Administration de la République, Mariusz Kamiński. 

Jusqu’au 2 décembre, l’état d’urgence est en vigueur sur les territoires polonais frontaliers de la Biélorussie. Conformément à l’état d’urgence, seuls les résidents locaux et les titulaires de permis spéciaux sont autorisés à séjourner dans la zone frontalière. De plus, conformément à la constitution du pays, l’état d’urgence ne peut être prolongé davantage. Mardi, le président de la Pologne a signé une loi modifiant un certain nombre de règlements. Entre autres choses, le chef du ministère de l’Intérieur est désormais habilité à imposer pendant un certain temps une interdiction de séjour dans les zones proches de la frontière. 

«A partir de demain, trois ordonnances entreront en vigueur concernant la protection de la frontière orientale de la Pologne. La plus importante d’entre elles est l’interdiction de rester dans la zone où l’état d’urgence était encore en vigueur. Nous introduisons cette règle pour trois mois » , a écrit Kamiński sur Twitter. 

Rejoignez News-Front sur Facebook, GAB, Vkontakte, et Telegram pour découvrir le choix de l’équipe

Сommentaires:

comments powered by HyperComments