La Biélorussie indigné par les sanctions de l’UE et du Royaume-Uni contre les journalistes

La Biélorussie indigné par les sanctions de l'UE et du Royaume-Uni contre les journalistes

Le ministère de l’Information de Biélorussie a déclaré qu’il était indigné par les sanctions personnelles de l’UE et de la Grande-Bretagne contre les représentants des médias biélorusses, et a considéré cela comme une manifestation de censure et de violation de la liberté d’expression. 

« Le ministère de l’Information de la République de Biélorussie était extrêmement indigné par la nouvelle de l’introduction de sanctions personnelles par l’UE et la Grande-Bretagne contre des représentants des médias biélorusses. De plus, cette fois la pratique inacceptable de mesures restrictives et de pressions, en plus aux chefs des médias d’État, a été étendue aux journalistes ordinaires » , indique le communiqué du ministère sur son site Internet. 

Il est souligné qu ‘ »en agissant ainsi, les autorités européennes ont poursuivi la voie déjà mal dissimulée consistant à niveler les normes généralement reconnues du journalisme et à enraciner la censure » . 

« Nous pensons qu’un tel règlement de compte avec les médias de masse d’un État souverain, qui est répréhensible pour l’Occident collectif, ne fait que souligner la double position des pays de l’UE et du Royaume-Uni concernant les principes de liberté de parole et d’expression proclamés par eux » , indique le communiqué.

Rejoignez News-Front sur Facebook, GAB, Vkontakte, et Telegram pour découvrir le choix de l’équipe

 

Сommentaires:

comments powered by HyperComments