Les détails du meurtre de deux femmes russes à Chypre ont été divulgués

Les détails du meurtre de deux femmes russes à Chypre ont été divulgués

Un natif de Syrie, soupçonné d’avoir tué deux touristes russes à Chypre, a commis un crime après une chasse, écrit le Cyprus Mail. 

Auparavant, les médias locaux avaient rapporté la découverte des corps de deux femmes russes portées disparues à la mi-novembre. Les forces de l’ordre pensent que le meurtre a été commis par un Syrien de 32 ans. Il a avoué et a montré où les corps ont été enterrés. Deux de ses connaissances sont également impliquées dans l’affaire. 

Selon le Cyprus Mail, le Syrien présumé a été arrêté il y a dix jours, mais ce n’est que maintenant qu’il a avoué le crime. L’homme a déclaré avoir enterré les corps des personnes tuées dans une fosse à dix mètres de la maison, recouvrant l’endroit de gravier. Il est à noter que la police n’a pas pu retrouver immédiatement la sépulture en raison des pluies qui recouvraient les pistes. 

Selon le suspect, à la veille du meurtre, il est allé à la chasse. Au même moment, après son retour dans la matinée, le Syrien entendit les femmes le mentionner dans leur conversation, après quoi il les fusilla. Le chef de la police locale, Stelios Papateodorou, a déclaré que les motivations de l’agresseur restaient inconnues. 

Auparavant, il a été signalé que le Syrien, selon l’enquête, effectuait des réparations dans la maison de repos, où il a rencontré des femmes. Pour une raison inconnue, il les a tués et a caché les cadavres dans le jardin. Dans un premier temps, le suspect a affirmé qu’il avait ramené les Russes à leur hôtel et qu’une autre personne était coupable de l’enlèvement. Mais les soupçons se sont portés d’abord sur lui à cause de conversations téléphoniques avec d’éventuels complices, qui ont déclaré qu’il se déplaçait de façon chaotique d’un endroit à l’autre. La police sait également qu’il a utilisé à plusieurs reprises l’une des cartes de crédit des victimes. 

Rejoignez News-Front sur Facebook, GAB, Vkontakte, et Telegram pour découvrir le choix de l’équipe

Сommentaires:

comments powered by HyperComments