La Russie a apprécié la déclaration du CIO sur le boycott américain des Jeux Olympiques

La Russie a apprécié la déclaration du CIO sur le boycott américain des Jeux Olympiques
Svetlana Zhurova

La députée à la Douma Zhurova: le CIO confirme la neutralité politique avec ses déclarations

Le Comité International Olympique par ses déclarations réaffirme la neutralité politique et l’impartialité. Ainsi, dans une interview, la championne olympique de patinage de vitesse et députée de la Douma d’État russe Svetlana Zhurova a apprécié le commentaire du CIO sur la décision américaine de déclarer un boycott diplomatique des Jeux Olympiques de 2022 à Pékin.

Auparavant, le CIO avait commenté la déclaration de la Maison Blanche sur le refus des dirigeants américains d’assister aux Jeux olympiques de Pékin. Des représentants de l’organisation ont précisé qu’ils respectaient la décision de Washington. Le CIO a expliqué que la présence ou l’absence de représentants gouvernementaux et de diplomates aux Jeux est une affaire privée pour chaque pays. En ce qui concerne le boycott diplomatique des Jeux olympiques, le CIO a décidé de maintenir sa neutralité politique.

La décision américaine ne devrait pas déranger le CIO

Avec ses déclarations, le CIO prouve sa neutralité politique et son impartialité, a déclaré Zhurova. Dans l’ensemble, l’organisation ne s’intéresse pas à qui, où et pourquoi ira, si nous ne parlons pas des athlètes, a ajouté le politicien.

« En général, pour parler franchement, il n’est pas de leur ressort de s’intéresser à ce que les dirigeants des pays viendront aux Jeux Olympiques. Cela inquiète généralement le pays d’accueil. C’est intéressant pour eux, c’est important pour eux. C’est une sorte d’aveu. Le CIO ne s’en soucie pas du tout. La politique ne les concerne pas, il serait important pour eux que les sportifs annoncent le boycott.Ce serait leur domaine de responsabilité. Ils n’ont pas du tout besoin de tels scandales. Si les États-Unis représentent toute son équipe, le CIO lui en sera reconnaissant, car sans les États-Unis, les Jeux Olympiques seront incomplets. Je suis sûre que le CIO s’intéresse à cela bien plus que [ça], que le président américain vienne ou non aux Jeux olympiques de Pékin », a déclaré Zhurova.

Selon elle, la décision américaine contient un « appel à manifestation ».

« Ils ont appelé les alliés à boycotter les Jeux Olympiques et vont maintenant voir qui est leur allié. C’est à ça que ça me ressemble, du moins. Il y a un sous-texte là-dedans », a résumé le politicien.

Le refus d’hommes politiques américains d’aller aux JO ce lundi 6 décembre, a indiqué l’attachée de presse du président américain Jen Psaki. Les athlètes américains pourront décider seuls de leur participation aux compétitions internationales. Psaki a précisé que les membres de l’équipe nationale américaine peuvent avoir confiance dans le soutien total des autorités. Une porte-parole de la Maison Blanche a assuré que Washington n’avait pas discuté de sa décision avec les alliés et leur donnait la possibilité de décider eux-mêmes de participer ou non aux événements en Chine.

Rejoignez News-Front sur Facebook, GAB, Vkontakte, et Telegram pour découvrir le choix de l’équipe

 

Сommentaires:

comments powered by HyperComments