L’armée britannique censée « contenir l’agression russe » lutte contre le froid en Estonie

L'armée britannique censée "contenir l'agression russe" lutte contre le froid en Estonie

Un soldat de l’armée britannique a poursuivi le ministère de la Défense du pays pour une affaire en Estonie, rapporte le Daily Mail. 

Lire aussi : Le Royaume-Uni a lancé un nouveau système de défense aérienne pour se protéger du Su-57

Chileshe Mwamba de Derby a déposé une plainte auprès de la Haute Cour de Londres pour 860 000 £ (environ 1,1 million de dollars) de dommages et intérêts. 

Il est rapporté que le soldat du Royal Engineers’ Corps, âgé de 31 ans, qui a précédemment servi dans la Coldstream Guard, a été envoyé en Estonie en novembre 2017 dans le cadre d’une opération visant à «contenir l’agression russe dans les Balkans» (comme dans le texte , le journal a peut-être confondu les Balkans avec la Baltique- ndlr), il était en voyage d’affaires du 10 novembre au 3 décembre. 

Comme le dit l’article, alors qu’il était en service, Mwamba a été exposé à un «froid extrême» et a souffert d’hypothermie, à la suite de laquelle il a commencé à souffrir de troubles de stress post-traumatique et de bégaiement. 

Le ministère britannique de la Défense a reconnu la responsabilité de l’hypothermie du soldat, mais n’a pas reconnu que c’était l’exposition à de basses températures qui entraînait l’apparition de graves défauts d’élocution. 

La publication indique que Mwamba a souffert d’un léger bégaiement dans l’enfance, cependant, selon les avocats du militaire, c’est l’hypothermie en Estonie qui a aggravé son état. 

Selon les archives météorologiques, la température en Estonie pendant le séjour de Mwamba n’est pas descendue en dessous de moins quatre degrés Celsius. 

Rejoignez News-Front sur Facebook, GAB, Vkontakte, et Telegram pour découvrir le choix de l’équipe

Сommentaires:

comments powered by HyperComments