La saison de sécheresse en Somalie pourrait entraîner une famine massive

La saison de sécheresse en Somalie pourrait entraîner une famine massive

La Somalie est confrontée à sa pire saison de sécheresse en 40 ans, avec des millions de personnes menacées de famine en 2022, selon un rapport de l’organisation caritative britannique Oxfam. 

Lire aussi : Timochenko : l’Ukraine au dernier rang d’Europe en termes de PIB

«Environ 90 % de la Somalie connaît une grave sécheresse après trois saisons consécutives sans pluie. Certaines régions sont confrontées à la saison la plus sèche depuis 40 ans. Environ 3,5 millions de personnes sont déjà confrontées à une grave insécurité alimentaire, et des millions d’autres seront confrontées à la faim au début de l’année prochaine» , indiqué dans le rapport de l’organisation. 

Il est à noter que cela est dû au fait que les chances de planter une culture ou de trouver des pâturages pour le bétail la saison prochaine sont réduites à zéro. 

Selon l’organisation, la sécheresse en cours causée par le changement climatique, la guerre prolongée en Somalie, les infestations acridiennes et la pandémie de COVID-19 ont provoqué la famine dans le pays. Oxfam estime que 7,7 millions de personnes, soit environ la moitié de la population somalienne, auront besoin d’une aide humanitaire urgente en 2022, soit une augmentation de 30 % par rapport à 2021. 

Selon le Global Hunger Index, la Somalie est devenue le pays avec le taux le plus élevé de population souffrant de la faim en 2021. 

Rejoignez News-Front sur Facebook, GAB, Vkontakte, et Telegram pour découvrir le choix de l’équipe