Commentaires de Vucic sur la décision américaine : la Serbie n’imposera pas de sanctions à ses citoyens 

Commentaires de Vucic sur la décision américaine : la Serbie n'imposera pas de sanctions à ses citoyens 

Le président serbe Aleksandar Vucic a déclaré que la Serbie n’accepterait en aucun cas des sanctions, mais n’imposerait pas de sanctions contre les membres de son peuple et les représentants du peuple serbe en Bosnie-Herzégovine et en RS. 

Vucic a répondu à une question de journalistes pour commenter les sanctions imposées par les États-Unis à Dodik et Alternative Television peu avant le 30e anniversaire de la Republika Srpska, et s’il considère cela comme une violation de la liberté des médias, bien que Dodik ait déclaré qu’il respecte la Constitution. 

Il a annoncé que le 10 ou le 11 janvier, il discuterait de la situation actuelle avec le membre serbe du Présidium de Bosnie-Herzégovine Milorad Dodik et le président de la Republika Srpska Zeljka Cviyanovic. 

«Je parlerai avec Dodik et Tsviyanovic le 10 ou le 11 janvier. Ce sont des choses très difficiles qui ne nécessitent pas de réponse urgente, et encore moins de précipitation, car cela crée de nombreux problèmes non seulement pour la Serbie, mais aussi pour la Serbie» , a-t-il déclaré. 

Je peux dire en une phrase avant toutes nos analyses et réflexions sur le comportement futur et les négociations avec les représentants du peuple serbe et de la Republika Srpska, et c’est que la Serbie est définitivement mécontente ou pense que la solution réside dans les sanctions et il ne fait aucun doute que La République de Serbie non seulement acceptera, mais n’imposera en aucun cas de sanctions contre les membres de son peuple et les représentants du peuple serbe en BiH et en Republika Srpska, a déclaré Vucic. 

« Nous devons maintenir une relation rationnelle, digne et correcte avec les Américains, ils sont une grande puissance, et d’un autre côté, nous ne reviendrons pas à l’époque où les blocus et barricades contre les représentants politiques de notre peuple sur la Drina ont été levés » , a déclaré Vucic sur les mesures et la pression sur R.S. et Dodik à la réconciliation ou à l’exacerbation des tensions interethniques. 

Vucic a indiqué qu’il était préoccupé par les sanctions contre Dodik et certaines personnes en RS, mais a déclaré qu’il était encore plus préoccupé par l’explication des sanctions selon laquelle ALT fait partie d’un système corrompu. 

«Nous aurons de nombreuses questions pour l’administration américaine sur certains autres médias et leurs liens avec le crime et la corruption, auxquelles il semble impossible de donner une réponse adéquate. Mais nous laisserons cela jusqu’après Noël. Hier, j’ai parlé avec Dodik et Tsviyanovic, et nous allons poursuivre les négociations dans les prochains jours» , a ajouté Vucic. 

Rejoignez News-Front sur Facebook, GAB, Vkontakte, et Telegram pour découvrir le choix de l’équipe