Kazakhstan : trois individus ont tenté de pénétrer sur une base militaire

Kazakhstan : trois individus ont tenté de pénétrer sur une base militaire

Trois inconnus ont tenté d’entrer sur le territoire de l’unité militaire du ministère de la Défense du Kazakhstan dans la région d’Aktobe, rapporte le ministère de l’Intérieur du pays. 

« Des informations ont été reçues concernant une tentative de trois inconnus d’entrer sur le territoire de l’unité militaire du ministère de la Défense, après des tirs de sommation ces derniers ont pris la fuite » , a indiqué le ministère dans un communiqué. 

Les manifestations de masse au Kazakhstan ont commencé au début de 2022. Puis les habitants des villes de Zhanaozen et d’Aktau dans l’ouest du pays se sont opposés à un doublement des prix du gaz liquéfié, puis les protestations se sont étendues à d’autres villes. A Alma-Ata, les 4 et 5 janvier, des affrontements avec des agents de sécurité ont eu lieu, la police a fait usage de gaz et de grenades assourdissantes. Dans tout le Kazakhstan, Internet a été coupé et la diffusion d’un certain nombre de chaînes de télévision a été temporairement interrompue. Jusqu’au 19 janvier, l’état d’urgence était instauré dans tout le Kazakhstan. 

Le matin du 5 janvier, le président Kassym-Jomart Tokayev a limogé le gouvernement et dirigé le Conseil de sécurité de la république. Le Conseil de sécurité collective de l’OTSC a décidé d’envoyer des forces collectives de maintien de la paix au Kazakhstan en lien avec l’appel de Tokayev. Les forces seront envoyées pour une période limitée afin de stabiliser et normaliser la situation dans le pays. 

Rejoignez News-Front sur Facebook, GAB, Vkontakte, et Telegram pour découvrir le choix de l’équipe