La police est entrée dans une fusillade avec des pillards dans la région d’Alma-Ata (Vidéo)

La police est entrée dans une fusillade avec des pillards dans la région d'Alma-Ata (Vidéo)

Dans la région d’Alma-Ata, un affrontement armé entre des responsables de la sécurité kazakhs et des pillards a eu lieu, une personne a été tuée et une autre blessée, a rapporté la chaîne de télévision Khabar 24. 

Lire aussi : L’ex-banquier Ablyazov s’est auto-qualifié de leader des émeutes au Kazakhstan

Selon lui, la police a arrêté une voiture sans numéros, alors qu’en vérifiant le coffre, des appareils électroménagers volés à Alma-Ata ont été retrouvés. Les agents avec les détenus se sont rendus au poste de police, en chemin, ils ont été attaqués par des inconnus et ont ouvert le feu. 

En conséquence, l’un des citoyens arrêtés a été tué, un policier a été blessé. 

Émeutes au Kazakhstan 

Les manifestations de masse dans la république ont commencé dans les premiers jours de 2022, la raison du mécontentement des habitants des villes de Zhanaozen et d’Aktau dans l’ouest du pays était la hausse des prix du gaz liquéfié utilisé pour faire le plein des voitures. Par la suite, les gens sont descendus dans les rues dans d’autres villes, il y a eu des affrontements avec les forces de sécurité, il y a des victimes de toutes parts. Les participants aux événements, que les autorités qualifient de militants ou de terroristes, ont fait plusieurs tentatives pour prendre d’assaut des bâtiments administratifs et des services de police, ils ont été repoussés. 

Jusqu’au 19 janvier, l’état d’urgence est en vigueur dans tout le Kazakhstan, les autorités nettoient les places des instigateurs des actions. 

Tokayev a renvoyé le gouvernement et a ordonné l’introduction d’une réglementation des prix de vente du carburant, mais les troubles ont continué. Il a également dirigé le Conseil de sécurité, lors de la première réunion de laquelle il a qualifié la situation au Kazakhstan de «atteinte à l’intégrité de l’État» et a déclaré qu’il s’était tourné vers l’OTSC pour obtenir de l’aide. Les pays membres de l’organisation ont envoyé des casques bleus. 

Rejoignez News-Front sur Facebook, GAB, Vkontakte, et Telegram pour découvrir le choix de l’équipe

Сommentaires:

comments powered by HyperComments