Zakharova a ridiculisé la déclaration de l’ancien ministre des Affaires étrangères de Pologne sur la Russie

Zakharova a ridiculisé la déclaration de l'ancien ministre des Affaires étrangères de Pologne sur la Russie

La porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Maria Zakharova, a ridiculisé la déclaration de l’eurodéputé polonaise, qui a menacé la Russie d’un coup en dessous de la ceinture. 

« L’eurodéputé de Pologne et ex-chef du ministère polonais des Affaires étrangères Radoslaw Sikorski a promis que la Russie « s’en mettrait dans les couilles » , a écrit le diplomate sur la chaîne Telegram. 

Elle a expliqué que c’est ainsi que Sikorsky a commenté les propos du ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov selon lesquels l’OTAN est désormais un projet géopolitique de développement d’un territoire devenu sans propriétaire après la disparition du Pacte de Varsovie et l’effondrement de l’Union soviétique. 

« La Russie est un genre féminin. Apparemment, Sikorsky est devenu une victime du concept de diversité des genres » , a déclaré la porte-parole du ministère des Affaires étrangères. 

La veille, des consultations russo-américaines se sont tenues à Genève sur les propositions de garanties de sécurité que la Russie a envoyées aux États-Unis et à ses alliés en décembre. En particulier, le document comprend des dispositions sur le non-déploiement mutuel de missiles à portée intermédiaire et à courte portée, sur le rejet d’une nouvelle expansion de l’OTAN aux dépens des anciennes républiques soviétiques et sur la réduction du nombre d’exercices militaires. 

Avant même le début des pourparlers, Washington a qualifié certains points d’inacceptables. La Russie a souligné que les documents n’étaient pas un ultimatum, mais qu’elle ne ferait pas de concessions unilatérales, surtout sous pression. 

Rejoignez News-Front sur Facebook, GAB, Vkontakte, et Telegram pour découvrir le choix de l’équipe