Début de la réunion du Conseil Russie-OTAN à Bruxelles

Début de la réunion du Conseil Russie-OTAN à Bruxelles

Une réunion du Conseil Russie-OTAN a commencé au siège de l’Alliance de l’Atlantique Nord à Bruxelles.

Moscou à la première réunion du RNC en deux ans est représenté par une commission interministérielle du ministère des Affaires étrangères et du ministère de la Défense, du département diplomatique il y a le vice-ministre des Affaires étrangères Alexander Grushko. 

La réunion poursuit les négociations entre la Russie et les États-Unis sur les garanties de sécurité, qui ont eu lieu les 9 et 10 janvier à Genève. Les parties devraient essayer de discuter de leurs préoccupations mutuelles. L’événement est prévu pour durer environ trois heures. 

Des consultations auront lieu demain à la plate-forme de Vienne de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe. 

Comme Grushko l’a dit à la veille du voyage, il n’y a pas d’ordre du jour pour la réunion du 12 janvier, ce sera une réunion informelle. Dans le même temps, il a noté que la Russie voyageait avec des attentes absolument réalistes et l’espoir d’une conversation sérieuse. 

Le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, s’est également dit convaincu qu' »un dialogue constructif avec la Russie peut être mené ». 

Fin 2021, la Russie a publié des projets d’accords avec les États-Unis et d’accords avec l’OTAN sur les garanties de sécurité. Moscou, en particulier, exige que ses partenaires occidentaux refusent d’étendre davantage l’alliance à l’est, de rejoindre le bloc ukrainien et de créer des bases militaires dans les pays post-soviétiques. 

Le Conseil Russie-OTAN a été créé en 2002 en tant que plate-forme pour le développement de la coordination. Après 2008, le travail s’est ralenti, en 2014, les relations sont devenues encore plus tendues. La détérioration finale de l’interaction s’est produite en octobre de l’année dernière, lorsque l’OTAN a révoqué l’accréditation de huit diplomates russes. Moscou, en réponse, a décidé de suspendre les travaux de la mission permanente au siège de l’OTAN en Belgique et de fermer la mission de communication militaire et le bureau d’information du bloc à Moscou. 

Rejoignez News-Front sur Facebook, GAB, Vkontakte, et Telegram pour découvrir le choix de l’équipe

Сommentaires:

comments powered by HyperComments