Le Kremlin a répondu à la question sur la possibilité d’une adhésion de la Finlande à l’OTAN

Le Kremlin a répondu à la question sur la possibilité d'une adhésion de la Finlande à l'OTAN

Toute expansion de l’OTAN inquiète la Russie, car c’est un élément de confrontation, pas de développement, a déclaré Dmitri Peskov, attaché de presse du président russe. 

Auparavant, la sous-secrétaire d’État américaine Victoria Nuland avait déclaré que les États-Unis étaient prêts à discuter avec la Finlande et la Suède de la possibilité de leur adhésion à l’OTAN, si ces pays exprimaient une telle volonté. 

« Bien sûr, tout élargissement de l’OTAN inquiète la Russie. L’OTAN n’est pas une institution de développement. Et l’OTAN est un instrument de confrontation. Elle a été conçue de cette manière, elle a été conçue de cette façon. Une évidence absolument absolue, donc, l’élargissement de cette mécanisme constitue une menace pour nous» , a déclaré Peskov, répondant à la question de savoir si la Russie s’inquiétait de l’éventuelle adhésion de la Finlande à l’OTAN dans le contexte des propos de Nuland. 

Rejoignez News-Front sur Facebook, GAB, Vkontakte, et Telegram pour découvrir le choix de l’équipe

Сommentaires:

comments powered by HyperComments